enfin des projecteurs…

projecteur-2

Et voilà, le père Noël est passé les bras chargés… voyez donc !!!

projecteur-3

Pour ceux qui en doutaient, maintenant il y aura du projecteur à vendre sur harmonique.be

Comparatif processeur: Marantz AV8801 vs Yamaha CXA5100

Ceci est un petit billet que j’ai écris sur le forum HCFR mais je pense que ça pourrait vous intéresser !
J’ai comparé mon ancien Processeur home cinéma Marantz 8801 contre un nouveau Yamaha CXA5100. Si ce genre d’initiative vous plait; n’hésitez pas à me le faire savoir :)

Petit historique de mon évolution en processeur et/ ampli :
Yamaha Z7 / Onkyo 818/ Onkyo 5010/ Marantz SR7009/ Marantz 8801 associé à un amplificateur Onkyo THX, le PA-MC5501.
De très nombreuses années chez Audyssey donc, ce qui à été mon plus gros frein pour le changement et le retour chez Yamaha.
L’installation est à l’heure d’aujourd’hui constitué de Paradigm en enceintes et de caissons klipsch sur une base 9.2
Malgré l’utilisation d’enceintes de bon gabarit, mon expérience m’a fait préférer une configuration en small de toutes les frontales et surrounds coupées en passe haut à 60hz et deux caissons qui prennent le relais en dessous.
Deux caissons parce que d’un point de vue dynamique/ impact et surtout équalisation naturelle dans la pièce, et bien c’est sans pareil. Les deux caissons sont placés en scène frontales entre les colonnes et la centrale.
Le mode le plus couramment utilisé était le DTS néo X qui pour moi allait plus loin que le DSX et que les autres modes. Par contre sur certaines bandes sons en 7.1 natives, je le coupais car je trouvais que parfois… ça rendait le son plus diffus, moins précis dans sa globalité.

Grand amateur des wides et d’une EQ sur les caissons ; ceci a été aussi un frein au changement mais j’ai finalement fait le pas. Le test HCFR et surtout l’avis de Hugo – dont je suis grand admirateur et qui arrive aux mêmes conclusions que moi sur bien des domaines -m’ayant conforté dans ma décision.

Alors ce CX5100.
Superbement fini – du yamaha quoi – télécommande volumineuse mais qualitative avec une bonne prise en main – micro assez light, et le plateau pour la calibration en hauteur. Tout y est.
Branchement des fronts/ center/ surround/  surround back en XLR et des deux subs en RCA.
Allumage de la machine, parcourt rapide des différents menus mais comme j’avais déjà téléchargé le manuel en PDF, je m’y retrouve assez vite.
Mise à jour car au déballage, elle était en 1.54 et maintenant 1.63 !
On ne traîne pas, étape calibration en 8 points plus une 4 points pour la hauteur.
La machine est rapide, très rapide. On sent qu’il y a de la puissance là-dessous.
Une fois terminé (un bon gros 1/4h), j’analyse ce qu’il m’a trouvé et là… surprise.

Test: MKsound 950

mk 950-7

 

Cette marque est une première sous ces colonnes . Elle est assez connue dans le domaine pro (mixage etc…) mais ici en Europe et chez les particuliers, c’est plutôt le désert.
Je les ai mise sur mon site sans les connaître (chose rare) mais j’ai enfin eu la chance de me les faire prêter. J’en remercie grandement le propriétaire d’ailleurs ;)

Alors ces Mk sound, Elles sont d’origines Danoise mais aussi avec du sang USA. La gamme est vraiment étendue et ce qui à fait leur réputation est la série 150. Celle que j’ai eu en prêt est juste celle en dessous.

Le tarif est plus que coquet pour des telles enceintes. Elles sont assez petites et légères, discrètes surtout avec les grilles. Grille que je cous conseille de laisser car elles sont magnétiques et protège bien le tweeter qui est particulièrement vulnérable de part sa conception.

Elles sont prévues pour être mise derrière un écran (trans-sonore) mais ça n’est pas obligatoire bien entendu.

 

Qu’on ne s’y trompe pas, les MK Sound, sont vraiment des enceintes home cinéma.

La finition de très haut niveau ne laisse aucun doute sur le sérieux de la fabrication avec un rendu satiné du plus bel effet.