Carnet de voyage: Thailande 2007 (jour 2)

 

Le 30 janvier 2007:

 

Levé très tôt car départ à 7h ! Petit déjeuner très bon, à côté d’un jeune couple de japonais… typique ! Mangeant comme des porcs et traitant les thais comme des moins que rien.

Transport dans un petit van « tunning jacky » rempli de moustiques (ça commence bien). Le type conduit comme un fou, dépasse tout le monde et encore une fois Phuket est horrible du moins du côté intérieur de l’île. Celui qui en principe n’est pas très touristique. C’est d’ailleurs très dépaysant pour nous européens car complètement différent de notre culture dans tout les sens du terme !

Arrivé au port de Phuket, assez bonne organisation je dois dire puis transfert dans un gros ferry en direction de ko-Phi-Phi.

Une heure trente de trajet mais… ça paraît une éternité !

Ceci dit, le ferry passe à côté de Maya bay, de Phi-Phi ley et malgré le temps vraiment très couvert, on peut déjà se rendre compte de la beauté des lieux !

Ensuite, arrivée et gros transfert de passagers à Tonsail bay !

Quelle horreur ce port c’est bien comme j’en avais lu : un lieu de reconstruction suite au tsunami qui en plus est gangrené par un tourisme à outrance. Quelle chance que notre hôtel ne soit pas situé ici… et dire que j’avais failli changer en dernière minute car on m’avait prévenu que mon hôtel était loin de tout ! Ensuite direction l’holiday inn.

Et là, surprise, on n’accoste pas du bon côté de la côte mais de l’autre côté ou il faut alors traverser un bout de terrain complètement dévasté avant d’arriver enfin à l’hôtel.

Super accueil, ambiance sympathique et surtout cadre absolument magnifique !

IMG_0902

On en a plein la vue ici ! Que de petits bungalows très isolé les uns des autres, une végétation luxuriante et une plage absolument magnifique. A peine arrivé, on est déjà tout excité par l’endroit super !!!

On se rendra compte tout au long du séjour que en plus de sa situation isolée (ce qui pour certain peut être un désavantage, j’en parlerai plus tard), le personnel est attentionné, serviable et toujours à l’écoute de la moindre de nos attente. La nourriture y est excellente et finalement, c’est une bonne chose car impossible ou presque de manger en dehors de l’hôtel à part quelques restos près du village des gipsys de la mer !

Nous constaterons aussi que ici à phi-phi, tout est plus cher mais nous le savions car de part la situation isolée et l’absence de centrale électrique. Le courant est produit par des générateurs et cela multiplie par quatre le prix du courant. Cela se répercute évidemment sur le coût des objets et nourritures !

Comme il n’est pas trop tard et que nous n’avons toujours pas de liquidité, nous décidons de demander à l’hôtel comment aller dans le centre (le fameux Tonsail Bay) et on nous propose tout naturellement le longtail qui est le moyen de locomotion le plus courant de l’île !

Ah oui ici, point de voiture, les liaisons se font par bateau ou mobylettes !

Un conducteur de taxiboat est présent à l’hôtel et c’est lui qui nous conduit là bas !

Premier contact et le type nous paraît tout de suite sympathique, parlant très bien l’anglais et serviable !

Le trajet en longtail se passe bien, et nous voilà déjà à Tonsail !

Là, on convient de 4 heures de shopping et nous quittons notre taxi pour rejoindre le bruyant centre névralgique de l’île !

Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il à la hauteur de sa réputation !

Très sale, bruyant, fatiguant, les thai sont agressifs, vendeurs, fatiguant : une fois les liquidités dans notre poche, nous montons au View Point. Et c’est qu’il est haut perché. Sous la chaleur et la moiteur dont nous ne sommes pas encore habitués, cela est vraiment pénible mais je fais le deuxième tout seul, madame étant rouge comme une pivoine et complètement à bout de souffle !

IMG_0941 IMG_0973 IMG_0956

La vue est certes pas mal mai le temps très couvert m’empêche de réaliser les photographie dont je rêvais temps. Un coup dans l’eau.

Je redescends très déçus mais ma compagne me dit que nous avons 15 jours et que le temps finira bien par se remettre.

Petit tour sur la plage décidément bien encrassé par un tourisme trop abusif et notre taxi nous attend pour nous raccompagner.

Nous avons l’avons tellement trouvé sympa qu’on décide de faire appel à ses services pour les autres jours. Dorénavant, je l’appellerai « copain »

J’avais lu partout que Maya bay était certes très belle mais que vu le monde qui y allait, il fallait soit y aller très tôt soit après 15h là ou la majorité des touristes d’un jour étaient parti. Je préférais la première option et à notre arrivée, j’ai immédiatement demandé à copain si il était possible d’aller à maya bay demain matin.

Il m’a souris et avait tout de site compris !

Il m’a dit : « très tôt le matin ? »

Et hop, voilà rendez vous pris pour 7h du matin, cool.

Nous profiterons de la soirée comme il se doit en faisant le tour des lieux et en se régalant des plats typique mais sacrément épicé !

N'hésitez pas à commenter ce billet

2 Commentaires pour “Carnet de voyage: Thailande 2007 (jour 2)”

  1. alex dit :

    super compte rendu mais en mode texte à trou….
    Comment fait-on pour avoir l intégralité car sans les nom ce n est pas d une très grande utilité.
    Merci ;)

  2. ashram dit :

    désolé pour le retard à la réponse !
    ce Cr étant tiré de mon ancien blog; il ne passe pas bien malheureusement sur le nouveau !
    Donne moi ton adresse mail en privé (passe par le formulaire de contact) et j’irai dans l’édition du blog pour obtenir tout le texte ;)

Laisser un commentaire