Carnet de voyage: Thailande 2007 (jour 5)

 

Le 02 février 2007:

 

Nous avons décidé de nous réserver deux jours de tranquillité à la plage car le spectacle en vaut largement la peine mais… en début d’après midi, nous en avions déjà marre et décidons alors de partir visiter le reste de l’île à pied. En effet, un chemin part de notre plage et va rejoindre la plage opposée de Lana Bay.

Quelle idée avons nous eu là !!!

 

IMG_1945 IMG_1948

 

Le chemin pour y arriver est long et sous la chaleur écrasante de l’intérieur de l’île (à l’abri du vent côtier), on traîne la patte pour arriver à Lana bay qui … n’est pas franchement terrible !

Beaucoup de cailloux, de pollution et déchets en tout genre comme à peu près tous les endroits ou les thai sont livré à eux même sans « obligation » touristique.

De plus, pas mal de thai s’y trouve et nous dévisagent d’une façon qui ne nous plait pas trop ! C’est la première fois qu’on se sent mal à l’aise et nous décidons de ne pas traîner dans le coin ! En fait, on peut apercevoir leurs habitations sur le coin gauche de la plage… on est un peu chez eux… normal peut être qui nous voient d’un mauvais œil.

De plus, l’agression (si on peut vraiment utiliser ce terme) monte encore un peu plus avec la petite dizaine de taxi boat qui nous crient : « boat, taxiboat ».

Pas vraiment un bon souvenir …

Ma compagne n’étant pas découragée pour autant, elle me motive pour non pas retourner à l’hôtel, mais emprunter la suite du chemin qui s’enfonce vers l’intérieur de l’île sans plus d’indication !

Là aussi la route est longue et le manque d’eau et la chaleur écrasante nous assomment. Par contre, nous avons vu des choses incroyable et notamment la route d’évacuation pour les tsunamis ainsi que les vestiges du dernier et si cruel d’il y a deux ans.

 

IMG_1966 IMG_1968

IMG_1969 IMG_1973

 

En chemin, nous nous arrêtons sur le seul coin habité que nous croisons… ou on peu acheter quelques « rafraîchissements ». Perdu au milieu de nulle part, deux allemands y étaient pourtant attablés et la Thai qui les servait leur à offert le sourire minimum… il n’a pas fallu chercher bien loin l’explication : ils n’avaient pas enlevé leurs chaussures à l’entrée hors dans la tradition bouddhiste, c’est une marque de politesse de se déchausser avant de rentrer. Maintenant habitué à cette pratique et cette marque de respect envers eux, nous avons été servis avec hospitalité et pour un prix dérisoire. Nous avons laissé un pourboire conséquent.

au retour, nous nous sommes arrêté sur une plage complètement déserte ou nous somme resté plus d’ une heure sans voir âme qui vive !

Qui à dit que Ko Phi Phi était touristique ?

IMG_1999

Le soir nous avons profité de la salle de sport et joué au tennis de table avec des australiens très sympathique qui faisaient un tour du monde !

Ici une vue de la salle de repos et de lecture (et du coin TV aussi)

IMG_2049 IMG_2052

Vous pouvez aussi voir quelques bestioles totalement inoffensives et d’ailleurs les geckos sont bien utiles puisqu’ils mangent les moustiques (des grands copains donc).

IMG_2056 IMG_2128

N'hésitez pas à commenter ce billet

Laisser un commentaire