Présentation: Klipsch Palladium P17b

Encore une présentation rapide toujours pour la même raison… trop peu de temps pour en faire sa connaissance parfaitement.

DSC_4405 DSC_4409

Premier prix de la gamme Palladium de chez klipsch, le tarif est déja musclé… 3300€/paire.

Voilà les caractéristiques techniques:


  • Réponse en fréquence: 51Hz-24kHz +/-3dB
  • Extension dans le grave: 40 Hz
  • Extension dans l’aigu: 30 kHz
  • Puissance admissible: 150W RMS / 600W crête
  • Amplification recommandé: 50-350w
  • Niveau sonore max: 115dB (2 enceintes dans une pièce)
  • Sensibilité: 94dB @ 2.83V / 1m
  • Impédance: compatible 4 ohms (2.7 ohms min)
  • hp hautes fréquences: Haut-parleur à compression à membrane en titane de 19 mm.
  • hp moyennes fréquences: Haut-parleur à compression à membrane en aluminium de 114 mm.
  • hp basses fréquences: Un haut-parleur de graves à cône aluminium/Rohacell®/kevlar de 178 mm
  • Crossover fréquence aigue: 3400Hz
  • Crossover fréquence médium: 600Hz
  • Type: Caisson bass-reflex via évent orientés vers l’arrière
  • Hauteur: 506 mm
  • Largeur: 234 mm
  • Profondeur: 343 mm
  • Poids: 13.6 kg
  • Finition: naturelle, Merlot ou Expresso
  • Construit depuis: 2008

Contrairement aux autres palladium qui sont passées dans mes mains avant, celle ci est arrivée en finition naturelle et j’avoue que à l’usage… cette couleur me plait bien plus.


DSC_4410 DSC_4416

DSC_4419



En vérité, ça met plus les courbes de l’enceinte en valeur et quand la lumière du soleil frappe les enceintes, elles sont magnifiques !!


DSC_4411 DSC_4414

Cette enceinte est composée a priori des mêmes éléments que la P37f à savoir woofer de 7”, médium à compression et tweeter à compression également.

La finition est vraiment très bonne et ça change des séries référence et synergie.

Voilà quelques détails d’ailleurs:

DSC_4401 DSC_4413

Je les ai écoutée sur un intégré Onkyo 3007 ou le résultat était franchement pas mal. On sent le potentiel de l’enceinte mais sa transparence est mise à mal par la partie préamplification de l’onkyo.

Le grave est par contre très satisfaisant. Ce qui me plait le plus dans cette biblio est sa neutralité. Attention qu’il y a encore un tout petit effet de projection  mais très raisonnable, ceci dit, ça limite la spacialisation qui n’égale pas les meilleures du genre (toutes à bas rendement)

Voilà la courbe 20-200 hz que j’ai tiré dans ma petite pièce de 14m2. Les accidents sont normaux vu la petite pièce ou il est très difficile d’obtenir une quelconque neutralité dans le grave.

DSC_4493



Par contre,je les ai également essayé sur mon gros sytème en bas avec une électronique nettement plus poussée et là… c’est une autre histoire !!!

Le potentiel de ces enceintes est énorme et surtout le grave est fabuleux pour une biblio (certe de taille déja conséquente)

Voilà la courbe 20-200 hz en bas:

DSC_4502

Alors non seulement, il y en a mais en plus, il est très tendu, sec et percutant.

Bien sur, c’est la chute vertigineuse en dessous de 35 hz mais sur de la musique courante; ce n’est pas encore trop gênant.

DSC_4401 DSC_4425


Finalement le plus gros défaut de ces enceintes reste encore le prix.

N'hésitez pas à commenter ce billet

Laisser un commentaire