test: Apertura "Thema"

 

Comme je l’avais annoncé récemment, j’ai également eu l’ occasion d’ essayer assez longuement une colonne de la marque Apertura; le modèle Thema en finition Loupe laquée (qui est la finition de base)

Ce modèle autant tout le dire est annoncé à 3150€ prix public.

C’est une marque Française et c’est Mr Christian Yvon qui est le concepteur de ces enceintes.

C’est une colonne de même gabarit qu’une RF62 mais de forme assez particulière comme vous pourrez le constater. Ce modèle est le plus petit de la gamme qui est composée de quatre modèles, et c’est ici une colonne deux voies.

 

IMG_7756 IMG_7794 IMG_7788

 

Elle est composée d’un HP de grave-médium de 17 cm qui est développé pour Apertura par ATD (anciennement Audax) selon cahier de charges. Le cône est en polyméthyle-pentène qui est très rigide et… visuellement transparent.

Ce HP possède un cône en son milieu qui normalement sert à évacuer les sonorités en canard de fond de cône.

 

IMG_7780 IMG_7778

 

La partie aigu est confiée à un tweeter à ruban à aimant en neodyme qui est trié sur le volet (ils annoncent qu’ils n’en retiennent que 1 sur 4 …).

Pour une fois, on ne fait pas de mystère (quoique) sur la partie filtrage:

il est à tripe pente et de type très particulier…en mode « wrapping » !

Ne connaissant pas ce filtrage, je me suis renseigné et je n’ai pas trouvé grand chose…

D’après ce que j’ai pu en tirer, le filtre principal serait à 12db/oct mais avec des circuits « bouchons » supplémentaires avec des pentes successives de 6, 12 et 24 db/oct. ce ci évidement pour minimiser l’interférence entre les deux haut parleurs.

Comme en plus, c’est une deux voies qui est en principe une solution qui fonctionne très bien naturellement, ça laisse augurer de bons résultats auditifs !

L’enceinte est bass reflex et l’accord de l’évent situé derrière est fixé à 37Hz; la sensibilité annoncée est de 89 dB est ça doit être correct car je n’ai pas du pousser tant que ça…

 

IMG_7759 IMG_7765

 

Par contre, c’est une enceinte 4 Ohms ce qui devient rare de nos jours.

Les dimensions sont de 1035mm de haut et pour la largeur et profondeur, 200mm et 325mm. Mais comme le design est très particulier (pour éviter les ondes stationnaires), elle ne prend vraiment pas beaucoup de place enfin du moins visuellement.

Ce qui est vraiment particulier, c’est que l’enceinte en plus de sa forme torturée est posée en réalité sur un cône unique qui est censé évacuer les vibrations de l’enceinte au sol et bien sur, des pointes et des pièces métalliques sont fournies pour stabiliser l’enceinte et éviter qu’elle ne se casse la figure. N’ayant pas eu de plan, on s’est un peu torturé pour les monter !

 

IMG_7766 IMG_7769

 

En vérité, il faut d’abord faire reposer l’enceinte sur le cône unique et ensuite venir progressivement visser de façon à la stabiliser les quatre pointes aux extrémités.

La forme du coffret est appelée par Aperture: ARCH (pour Anti resonant CHap)

La finition est réellement exceptionnelle et en plus, j’adore personnellement la couleur de l’enceinte.

La laque transparente qui lui donne un aspect vernis est peut être fragile au griffe mais bon dieu, que c’est beau.

 

IMG_7775 IMG_7786

 

En face avant, on retrouve donc le fameux tweeter à ruban caché derrière une grille; c’est que ces choses là sont assez fragiles et le woofer assez spécial j’avoue. Une sorte de moquette/feutrine à été placé ce qui dois-je suppose mattifier et limiter les premières réflexions. Derrière le coffret est placé des aimants puisque la grille de finition en bois qui en contient également se place de façon parfaite sur le contour en feutre.

 

IMG_7796 IMG_7801

 

A l’arrière, on retrouve l’évent et le bornier pour le raccord à l’amplificateur. Chose inhabituelle, l’enceinte n’est pas bicablable mais finalement ça n’est que logique vu l’architecture très particulière du filtre.

Les borniers et la plaque arrière donnent une belle impression de sérieux. Comme toute l’enceinte d’ailleurs. On à vraiment affaire à des gens qui aiment les produits bien fait et rien n’est laissé au hasard.

 

IMG_7791

 

D’ailleurs l’enceinte est entièrement encapsulée dans une coque en polystyrène pour le transport.

D’autres finitions sont disponibles: Pallissandre laqué, cherry et laqué noire (façon piano) mais certaines sont contre supplément.

Bon les présentations étant faites, il est temps de passer aux écoutes:

Toujours amplifiée par mon couple Classé CP700/CA2200 et lecteur CD Esoteric X-05, les Thema ont tout de suite donné une impression de transparence exceptionnelle.

Les enceintes s’effacent littéralement pour laisser place à la musique. L’absence totale de bruit de coffret n’est certainement pas étrangère à ce phénomène. La scène sonore est très large et les timbres sont vraiment magnifiques, délicats et variés.

Alors, je me doutais que je n’aurais pas un grave cataclysmique et c’est le cas mais il arrive quand même à remplir ma pièce même si il ne faut pas espérer beaucoup de niveau en dessous de 40hz.

Ce n’est pas le point fort de l’enceinte car je l’ai trouvé un peu mou et pas forcément ce qui se fait de plus articulé. Je pense qu’un renfort d’un bon caisson comme un DD lui serait grandement bénéfique.

Par contre le reste est vraiment d’un très haut niveau; la faute au tweeter à ruban probablement car les voix sont fluides, détaillées, cristallines et à chaque fois le maître mot qui revient est transparente.

Elles arrivent à se faire oublier totalement et ça c’est vraiment la preuve que c’est une très bonne enceinte.

Le niveau de détails qui est transmis est hallucinant et pourtant, on a jamais de phénomène de projection.

Ces enceintes ne sont à mon avis pas vraiment à leur aise avec du Home Cinéma démonstratif mais pour écouter de la musique, c’est prodigieux. J’ai eu un vrai coup de cœur et j’ai eu du mal à les laisser repartir.

 

IMG_7799 IMG_7787

 

Par curiosité, je les aie comparées aux RF62 (qui coûtent quatre fois moins cher histoire de remettre les choses à leur place). D’office, le grave est plus présent ce qui est normal vu que c’est un des points fort de l’enceinte mais… par contre… la magie à disparu et on retrouve beaucoup de coloration qui enlève beaucoup de transparence. La klipsch est vraiment beaucoup plus grasse et fait plus brut de décoffrage. Idéale pour un film d’action mais nettement moins adaptée à un bon Cd de jazz évidement.

 

IMG_7774

 

Ce n’est que mon avis bien entendu, peut être que d’autres personnes ressentiront ça de façon différente puisque on est quand même ici dans le domaine du subjectifs.

Que peut-on dire en conclusion ?

Et bien que nous avons affaire à une enceinte d’une propreté sans pareille qui il est vrai est proposée à un tarif conséquent et que tout les amateurs de musique devrait s’y intéressée.

J’ai pris autant de plaisir à écouter ces enceintes comme les BW CM1 en son temps sauf que ici; ça va encore plus loin dans la transparence et la définition tout en bénéficiant d’un grave descendant plus bas (mais moins punchy paradoxalement).

 

Conclusion:

 

  1. + transparence extraordinaire (s’effacent à l’écoute)
  2. + naturel de la restitution, absence totale de coloration
  3. + très belle finition, digne des plus grandes réalisation
  4. + image stéréo très large

 

  1. - grave un peu court et manquant de rapidité
  2. - nécessite une solide amplification quand même
  3. - prix assez élevé mais justifié
N'hésitez pas à commenter ce billet

11 Commentaires pour “test: Apertura "Thema"”

  1. Grand ded dit :

    Assez hallucinante la finition quand même ! Je suis impressionné ! Que du bonheur pour vos oreilles à coup sûr.
    Merci pour ce CR.

    Thomas

  2. bogey dit :

    Bonjour,
    Tout à fait d’accord avec cette analyse pour les écouter depuis presqu’un an! Pur bonheur avec Exposure 3010 en ampli et lecteur cd.
    Pour ce petit manque de grave comment penser vous raccorder un caisson sans danger et sur cette configuration….Evolution possible?
    Vos remarques me serait précieuse, à vous aussi en possession de ces enceintes.

  3. bébé dit :

    Coucou, qui est ce qui a fait c design ? c’est suuper joli ;) article intéressant! :)

  4. Batman dit :

    Salut. Jolie CR qui m’a servi dans mon choix. Aujourd’hui, les Thema sont dans mon salon, et je suis aux anges. Seul bémol, impossible de les poser comme préconisé. En vissant la pointe axiale, puis les 4 autres, ces dernières reposent toutes sur le sol, mais la pointe centrale principale est à 1 bon centimétre… J’ai loupé une étape ? Merci…

  5. gonoliver dit :

    Bonjour,

    J’ai écouté cette enceinte dans plusieurs configurations (audiomat, nagra, lavardin, euphya) et à chaque fois, la restitution se trouvait très naturelle, image sonore large, timbres réels.

    La confrontation avec des D15 Proac a montré la D15 plus homogène, mais la théma restait plus naturelle voir lyrique. J’était moins dans l’analyse sonore, plus dans l’écoute.

    Merci pour ce CR intéressant qui présente les lacunes de cette enceinte. On ne parle toujours que de ses qualités. Peut être le model altra résout le manque de grave. A écouter…

  6. rotor dit :

    salut,
    seule écoute digne d’intérêt au dernier salon a Lyon; avec un ensemble Rega (Elicit et saturn,) c’était superbe, et largement devant leurs grandes soeurs.
    voili, voila
    didier ;-)

  7. Ashram dit :

    oui, ce sont vraiment de bonnes enceintes mais assez méconnues à vrai dire…

  8. Erissim dit :

    Bonsoir,

    Je pourrai reprendre au mot près le Cr ashram du 24 juillet 2008. Mais cela concernerait les Altra dans la même finition.

    Je complèterai et confirmerai, concernant le registre grave qui est légèrement en retrait, visiblement comme sur la Théma.
    Mais alors quels médium/aigu excellentissimes.

    Pour synthétiser les plus remarquables qualités de cette enceinte j’évoquerai la transparence alliée à une présence holographique…

    Mon dieu comme c’est beau sur de la musique classique !…si vous êtes mélomane, faites l’effort, c’est miraculeux et magique !…. Allez au moins les écouter…. la nouvelle version de ces Altra (la Onira ) est encore un cran au-dessus, mais malheureusement le prix aussi (6200 pour l’Altra, 8700 pour la nouvelle Onira!!!)…
    J’ai achetés mes Altra d’occasion (en loupe d’orme)et associées à un ATM1-S… ce n’est que du bonheur.

    erissim

  9. Swaynn dit :

    Bonjour,

    mes braves enceintes Apertura Thema, coloration plus rougeâtre que celles dans votre article, m’ont lâché il y a quelque temps suite à une soirée où on a un peu poussé le volume (pas exagérément fort pas dépassé les 15 watts en moyenne)… Apportées chez le revendeur, bilan assez catastrophique:
    pas de protection électronique ni fusible de protection, ce sont les 2 basses-médiums et les 2 tweeters à ruban qui ont grillé (tous les 4 !). L’estimation du devis, remplacement des HP, démontage et remontage: 1500 euros minimum et patienter au moins 3 mois.

    J’ai repris mes enceintes et suis passé chez un particulier, électronicien audio quasiment à la retraite, qui répare toutes marques: même diagnostic, mais autre son de cloche:
    – les HP ruban sont des Fountek, fabriqués en Chine, dont le modèle de remplacement voire le même coûte environ 35 euros la pièce.
    – les HP basses mediums sont des SEAS 17 cm bien connus il y a 8 ans, vendus la paire en kit SEAS pour 2 voies avec les tweeters aigus , pour 150 euros avec le filtre. Bref, la valeur de ces 2 hp basses-medium ne dépasse pas 80 euros.

    Super content pour les économies que je vais pouvoir faire, soit:
    (35 X 2) + (40 X 2) = 150.- euros pour les hp… et je les remonterai moi-même. Super content !
    Un peu moins en songeant que ces magnifiques enceintes, surtout la boiserie, dont la carrosserie est faite et laquée en Chine et aux HP d’une valeur de 150 euros, m’avaient coûté la bagatelle d’environ 3600 euros pour une utilisation de 6 ans avant que tout n’explose.

  10. ouest1234 dit :

    Bonjour.
    Je viens d’avoir les mêmes problèmes avec des Tanagra Signature après 18 ans.
    La ce sont les 2 HP aigu qui ont grillés suite a un Noel très sonorisé encore qu’elles en avaient vu d’autres.
    J’ai remplacé les HP moi meme aux prix de 168 euros le tout.
    Je n’ai pas ressoudé les HP j’y ai mis des cosses furutech donc sertissages = pas de soudures. Que du cuivre OFC.
    J’ai changé l’amortissement a l’intérieur aussi.Mais j’ai tellement modifié de choses sur mon système lampes NOS sur ampli préampli ect que c’est bien mieux mais quantifié cela par éléments distinctes ???
    C’était des enceintes a + 4000 euros.
    C’est que l’on paye bien autres choses que le matériel.
    On peut se poser des questions sur les marges énormes qui sont faites.
    Mais voilà saurait on concevoir la même chose (et le faire).
    Donc on paye le prix fort.
    Après en cas de casse si on peut le faire soi même … on a les plans sous le nez après tout.

  11. Olivier dit :

    La hifi est un domaine ou les produit sont vendus à des prix complétement délirants. C’est aussi une des raison pour laquelle les gens sont si méfiant maintenant car le cout demandé n’est franchement pas proportionnel à ce qu’il y a réellement dans le produit !!!

Laisser un commentaire