test: CARAT C57

 

Suite au test du A57, je vous propose tout naturellement celui de la platine CD de la marque à savoir la C57 !

Je ne reviendrai pas plus sur la finition puisque celle-ci est exactement la même que celle de l’amplificateur ; idem pour l’afficheur, et l’emballage…

D’un point de vue technique, cette platine utilise des éléments connu à savoir un convertisseur Burr-Brown PCM1732 (24 bits/96khz) et des condensateurs annoncés comme « audiophile ». Elle lit également les HDCD et les CR-R.

Les dimensions sont relativement proche de l’amplificateur A57 puisque la hauteur est la même et la profondeur 3cm moindre.

 

IMG_3593

 

Le poids est de 6,3 kg et la télécommande fournie est exactement la même que celle du A57.

Le prix demandé est de 700€.

Voilà une vue intérieure fournie par Carat :

 

C57_Interieur_TG IMG_3578

 

On remarquera une sortie coaxiale pour ceux qui aurait un bon DAC à lui brancher.

Pas de sortie XLR mais à ce prix… ça n’est que logique.

Passons directement à l’écoute.

Celle-ci est surprenante pour un appareil de ce prix !

Je ne m’attendais pas du tout à ce résultat car le son n’est vraiment pas bouché du tout. Tout et là du grave à l’aigu et même l’émotion y est.

Bien sur, on ne peut pas lui demander la même transparence qu’une platine de 5000e mais pour obtenir les quelques % en plus, il faudra débourser beaucoup plus !

Le caractère droit est immédiatement palpable car elle ne met rien en avant. Elle est tout simplement neutre avec un grave qui descend d’ailleurs très bas et qui est très dynamique.

Une remarque négative, j’aurais aimé que la scène stéréo soit encore plus large et dépasse largement des enceintes ; ce n’est pas le cas. Mais encore une fois, il faut replacer cette platine dans son contexte. Elle n’aura aucun mal à exploser sur tous les plans une platine DVD par exemple.

Personnellement, je la préfère à l’audio analogue Rossini qui était plus chaleureuse surtout sur les voix) il est vrai mais qui avait aussi un caractère général plus sombre.

 

IMG_3587

 

À l’usage, je n’aime pas trop la façon dont la mécanique accélère (je suis plutôt fan des drives sony dans ce sens) car c’est assez lent par contre ; le changement de plage est très rapide et la platine est dans tout les cas silencieuse.

Le mécanisme du tiroir (plaqué aluminium) donne une bonne impression de solidité.

 

Conclusion :

 

  1. + excellent rapport qualité/prix
  2. + rendu neutre et sans aucun parti pris
  3. + finition

 

  1. -télécommande un peu fragile
  2. -accélération très lente
N'hésitez pas à commenter ce billet

6 Commentaires pour “test: CARAT C57”

  1. J-B dit :

    très beaus tests cher ami.

    Possédant le premier Carat A57 que tu es vendu, j’en suis super content. ;)

    idem pour le reste.

    a + olive

  2. DEFENDER974 dit :

    salut OLIVIER, je viens de découvrir ce test du lecteur cd CARAT qui m’interesse depuis un moment qui m’a toujours été déconseillé par les différents vendeurs à qui j’en ai parlé

    Penses tu qu’il puisse bien s’accorder avec mon installation que tu connais: RF 62 et RXV 3800 YAM ?
    on m’a plutot parlé de MARANTZ (je n’ai pas aimé) , REGA APPOLLO (mais c’est plus cher) ou AUDREAL MUSE 05 (tu connais ?)
    j’attends comme toujours ton avis avec impatience et je vais joindre aussi Freeman59 qui en est équipé
    A+
    SYLVAIN

  3. […] Le test du Carat C57 par OlivierLa review du Carat A57 : Page 1, Page 2, Page 3, Page 4La boutique : Platine CD CARAT C57La boutique : Amplificateur intégré Carat A57 […]

  4. Rusty dit :

    That’s way more clever than I was expteincg. Thanks!

  5. lemmingseo2 dit :

    Merci pour le test

  6. Un objet d’exeption avec une qualité remarquable. De plus elle lit également les HDCD et les CR-R ce qui n’est pas négligeable !

Laisser un commentaire