Test: Esoteric X-05

 

J’ai eu l’occasion d’avoir en prêt une superbe platine CD/SACD de la marque Esoteric. En plus, c’est le tout dernier modèle d’entrée de gamme à savoir le X-05.

 

IMG_7733

 

Evidemment, au prix demandé par cette machine (6000€), on s’attend à ce qu’elle aie une excellent finition, et un rendu qui est à des années lumières de ce propose les lecteur CD courant.

Je ne vous cache pas que c’est le cas mais que paradoxalement, quand on arrive dans cette gamme de produit, il faut bien être conscient qu’une petite amélioration et payée fort chère.

Revenons en à cette X-05.

Comme je vous l’ai dis, c’est le modèle d’entrée de gamme de cette marque (qui est une filiale de TEAC) qui ne fait que du TRES haut de gamme. Les lecteurs sont réputés pour être les plus musicaux et aboutis du marché.

Cependant, il lui fallait une machine pour concurrencer les autres constructeurs.

 

IMG_7712 IMG_7699

 

Tout d’abord, l’emballage est un triple carton ce qui ne me surprend même pas par contre, l’épaisseur du carton elle est plus élevée que la moyenne. Tout est parfaitement en place et c’est un vrai plaisir que de déballer cet engin. Enfin un vrai plaisir pas tout à fait parce que le coco pèse un poids de mort –> 17Kg !

Expliqué assez facilement car il est construit comme un tank, avec un panneau en aluminium brossé de 5 mm et un châssis à la hauteur des prétentions de la machine. La finition exceptionnelle impressionne mais elle n’est pas encore tout à fait à mon goûts.

D’un point de vue technique, TEAC utilise une partie mécanique dénommée VRDS-NEO (VMK-5), excusez du peu qui comprend en fait un mécanisme de galet qui vient presser le disque pendant la lecture. Il n’y a pas que ça puisque le mécanisme est également monté sur rail. Elle est visible du haut d’un plexi sur la face supérieure.

 

IMG_7701 IMG_7736

 

 

Tout ceci bien évidemment pour minimiser les vibrations et augmenter la stabilité de lecture etc…

A noter que l’éjection du tiroir se fait dans le silence et est d’une extrême douceur; ça change des lecteur DVD de grande surface. Je n’ai pas ouvert la platine car c’était un modèle que j’ai eu en prêt mais il fonctionne sur le principe du double mono et de ce fait utilise un convertisseur D/A de marque Cirrus Logic’s en configuration 24 bit/ 192 khz, le CS4398.

 

IMG_7707 IMG_7708

 

Derrière le lecteur, on trouve une prise pour le synchroniser à une horloge externe. il parait que cela améliore encore le résultat auditif !

L’afficheur est du type « DOT Matrix » de très belle couleur bleu et il est dimmable et on peut même le supprimer. Les touches de façade sont illuminées de très belle façon, regardez plutôt.

 

IMG_7700 IMG_7703

 

A l’arrière, on trouve des sorties cinch classique mai aussi des sorties XLR qu’il faudra privilégier car le constructeur à apparemment valoriser leur fonctionnement. Il y a aussi une sorte optique et une sortie digital cinch au cas ou on voudrait utiliser un DAC externe. Vu le prix de l’appareil, ça me semble un peu fou mais bon…

 

IMG_7744 IMG_7741

 

Ah oui aussi, il ne possède pas quatre pieds comme la majorité des appareils mais trois… deux à l’avant et un à l’arrière ce qui augmente a stabilité. Il ne risquera donc pas de vibrer sur la surface sur laquelle il reposera.

Il y a aussi deux façon de faire travailler le processeur: Wide ou Narrow. En fait, ce sont les pentes de coupure des filtres qui sont différentes et autant Narrow m’a paru très bon, autant Wide rend le son très chaud mais aussi avec une perte de détails vraiment pas négligeable. Ceci dit, ça peut varier d’un système à l’autre et un ensemble plus montant aura sans doute bien besoin de ça.

 

IMG_7710

 

Avant de passer à l’écoute, un dernier mot sur la télécommande qui est pour moi, la plus belle et la mieux finie de ce que j’ai vu actuellement. Non seulement elle est très complète mais en plus, elle est parfaitement équilibrée et suprême raffinement, elle est garnie de cuir sur sa face arrière. La tenue en main et la douceur du touché donne une « patte » inimitable.

 

IMG_7750 IMG_7751

 

Alors à l’écoute, qu’est ce que ça donne ? Autant le dire tout de suite, pour apprécier au mieux une platine de ce genre, il faut que le reste de l’installation suive (électronique/ pièce/ enceintes/ câbles). il serait totalement idiot qu’il y ai un goulot d’étranglement derrière une si belle machine.

Je l’ai essayé sur mon ensemble Classé CP700-CA2200 et sur mes B&W 801d câblées en Analysis plus (crystal oval pour la modulation et oval 8 pour les HP).

Dès les premières notes, on sent une très grande transparence et un niveau de détail vraiment impressionnant.

 

IMG_7738

 

Ayo et katie melua chantent comme jamais. Mais Dire Straits, Vangelis, Loreena McKennitt (le Live à Toronto) et même le best of de Sade passent de façon tellement magistrale que je les ai écoutés en entier sans pouvoir m’arrêter. Le niveau de détails que ce lecteur Cd va chercher est prodigieux et du coup, cela donne un réalisme qui donne la chair de poule. Les chanteurs sont bel et bien là devant nous et les instruments attrape un vrai grain.

Parfois, la définition est telle que ça donne un sentiment de sur-définition; rien de désagréable mais ça enlève de la chaleur au système et c’est le plus marquant sur les voix féminine.

Parfois, ça donne à l’ensemble des timbres un peu décharnés et monocordes mais peut être est ce mon sytème qui n’est pas au top pour un lecteur de ce genre.

La mécanique réagit de façon très rapide mais l’accélération dans le morceau me laisse un peu sur ma faim. En effet, c’est du Philips de conception et ça veut dire pas linéaire. je n’aime pas ça.

Morceau par morceau, je me plaît à redécouvrir mes Cd avec ce voile qu’on aurait enlevé et avec ce petit caractère montant qui souvent convienne bien aux vieux enregistrements.

J’ai également essayé des SACD et même si je n’en ai pas beaucoup, on se rend compte que le Cd est dépassé oui mais finalement pas encore tant que ça.

Je n’ai pas parlé du grave…

Parfois il me semble plus timide que ma platine Carat mais en vérité, celui est moins gras, plus tenu et surtout descend vraiment beaucoup plus bas. C’est le point fort de ce lecteur à mon avis.

 

IMG_7752

 

Alors que dire en résumé ?

Superbe machine indispensable pour apporter de la vie mais l’ayant comparé à ma platine Carat C57… je ne suis pas persuadé que le prix presque 10 fois supérieur à celle ci soit totalement justifié.

Bien entendu, le C57 se prend une raclée et il est très difficile de redescendre à lui après quelques minutes d’écoute de l’Esoteric mais le son n’est pas fondamentalement différent dans l’ensemble. C’est plutôt la transparence, l’ouverture et le réalisme qui se paye cher. C’est le tarif d’accès à la gamme Esoteric avec toute les possibilités d’investissement que cela engendre.

 

 

Conclusion:

 

  1. + finition de très haut niveau
  2. + télécommande fantastique et très agréable à utiliser
  3. + transparence hors norme
  4. + réalisme et profondeur
  5. + grave exceptionnel

 

  1. - tendance à la surdéfinition
  2. - aigu un peu mono-timbré (lié au point précédant)
  3. - prix excessif (mais c’est un Esoteric)
N'hésitez pas à commenter ce billet

Laisser un commentaire