test: Klipsch F1

 

 

Alors, maintenant que les biblios ont été analysées, il faut maintenant passer à des colonnes !

Et pour commencer, je vous propose l’entrée de gamme F1 qui est en fait équipée des même HP que la biblio B3 qui à mon humble avis, était celle qui se débrouillait encore le mieux lors des mes précédents tests.

Tient rappelez vous la taille par rapport à des biblios:

 

IMG_2671

 

D’un point de vue présentation, la finition et largeur est la même par contre, ces petites colonnes sont plus profondes et bien évidement plus haute puisqu’elles culminent à 91 cm !

 

IMG_2962m IMG_2970m

 

L’évent est comme vous le constaterez sur les photos en face avant comme d’ailleurs toutes les colonnes de la gamme synergie et cette fois, le bornier autorise le bicablage.

Elle est encore très discrète comme vous pouvez le voir ici à côté de RF62 qui seront testés sous ces même lignes.

 

IMG_2952m IMG_2953m

 

Elles pourront se montrer discrète même dans des pièces de petites dimensions !

Comme je les ai eu neuves, j’ai entamé un processus de rodage qui comme toujours chez klipsch est toujours un peu long. On ne peut donc vraiment dire que j’ai écouté des enceintes libérées mais me taper 200h de rodage à chaque test est impossible !

Par rapport aux bibliothèques précédemment essayées, il y a fatalement déjà plus d’assise dans le grave mais ce n’est pas pour ça que cette enceinte vous décollera le papier peint !

 

C’est très nettement mieux que sa petite sœur B3 bien entendu !

Le 16cm se montre très volontaire, ne traîne pas et il n’y a qu’a très fort niveau que l’on sentira qu’il s’essouffle. Malgré le très bon volume de charge qu’on lui a donné, ça s’essouffle très rapidement en dessous de 30hz. Le rodage améliorera bien entendu cet aspect là mais il ne faudra pas s’attendre à un miracle !

Le médium-aigu est fort semblable au B3 mais il m’a semblé quand même plus tenu, moins montant mais aussi moins vivant !

 

IMG_2907m IMG_2912m

 

Peut être que le filtrage qui est différent joue ici son rôle, klipsch annonce 1700hz de fréquence de transition pour la F1 contre 2050hz pour la B3 mais pas de précisions quand à la pente !

L’enceinte est très vivante et le grave bien nerveux mais dans ma pièce de plus de 30m², il est trop court pour prétendre se débrouiller tout seul sans l’aide d’un caisson (du moins en home cinéma). Ça ne sera sûrement pas le cas dans moins de 20m². L’album "History "de Michael Jakcson passe de façon très dynamique avec parfois un grave un peu « carton » qui révèle une enceinte encore un peu raide et sortie de sa boite !

Finalement, le résultat n’est pas mauvais sans être exceptionnel mais ce qui est par contre formidable, c’est le rapport qualité/prix car à un peu plus de 400€, c’est une véritable aubaine de trouver une colonne comme celle là !

 

IMG_2906

 

Certes la finition est un peu légère mais elle ne déméritera pas dans des pièces de dimensions raisonnables ou comme base d’un petit système HC (ou on pourra lui adjoindre C1 et S1 par ex).

 

Conclusion :

 

 

  1. + très bon rapport qualité/prix
  2. + petite colonne facilement intégrable
  3. + dynamique et rapide

 

  1. - grave encore un peu « léger » malgré le format colonne
  2. - finition sommaire
N'hésitez pas à commenter ce billet

3 Commentaires pour “test: Klipsch F1”

  1. Grand ded dit :

    Ah en croire la photo du couloir je pense que nous n’aurons pas de tests avant pas mal de temps … ? Les prochaines à tester sont les Palladium n’est-ce pas !! Lol !
    Bonne continuation, c’est toujours un plaisir de lire un article sur ce blog.

    M. Déduit

  2. JB dit :

    Pour son prix, je trouve la F1 exceptionnelle ! Du Klipsch à se prix là en modèle colonne c’est une grande chance ! Elle fait une très bonne entrée en matière et même si elle est une entrée de gamme de la marque, comparée à ses concurrentes elle fait partie incontestablement du son haut de gamme… Après c’est sur qu’une RF 62 c’est carrément autre chose, mais le prix n’est plus du tout le même! :p

    j’ai hate de voir le test de la RF 62… :)

    julien

  3. ashram dit :

    ah ben non les cocos, j’ai encore des tests sous le coude avant les palladiums.
    patience

    Olivier

Laisser un commentaire