Test: Klipsch R112 SW & &R115SW

mini-6974

Nous allons nous intéresser ici à deux des trois subwoofers de la série référence de chez Klipsch à savoir le R112SW et le R115SW. Le premier est équipé d’un 12 pouces soit 30cm et le deuxième d’un 15 pouces soit 38cm.

Autant le 112SW est de taille raisonnable… autant le 115SW est monstrueux !
Il ne passera pas dans tous les intérieurs; c’est une certitude mais peut être que le jeu en vaut la chandelle.

 

mini-6955

La finition et la conception est la même pour les deux sub à savoir un coffret avec la même finition que les Klipsch « basic » reference c’est à dire un vynil brossé du plus bel effet.
Résistant et avec des raccords invisibles. Klipsch à bien travaillé.
Une conception bass reflex par évent laminaire frontal et une amplification maison quasi classe D nommée BASH.
Pas de fioritures de réglage, la fréquence de coupure, le gain, un auto on/off, et les deux entrées RCA. Pas de correction mais soit dit en passant à l’heure des intégrés Hyper évolué dans ce sens; ça serait redondant donc, je ne trouve pas ça rédhibitoire.
Le seul usage ou ça risque d’être géant est pour une association à une paire d’enceinte stéréo mais ces caissons ne sont pas vraiment destinés à cette utilisation.

Dans un cas comme dans l’autre le woofer est vraiment une belle pièce avec une membrane cuivrée « ceramétallique » et une grosse suspension périphérique. Le prix de ces caissons étant très contenus, la construction est traditionnelle sans renforts ni courbes de caisses.
Comme les subs n’étaient pas à moi, je n’ai pas pris la liberté de les démonter alors que on me les avait gentiment prêté.

mini-6957mini-6980

 

Je les ai testé sur plusieurs passage de films ainsi que quelques extraits musicaux:

– Colère desTitans
– World invasion
– Planète des singes (l’affrontement)
– Hannibal (séries)
– Seigneur de anneaux
– concert shakira (Paris 2010)
– extraits officiels Dolby Atmos (Amaze, Conductor, Leaf, Unfold)

Tout en Dolby trueHD ou DTS master Audio bien entendu.

Les subs ont été tout les deux placés au même endroit à savoir:
scène frontale  entre mon enceinte frontale gauche/ centrale et processus Audyssey XT32 (8 points) avec application du dynamic EQ.
Ma pièce; 15m2 ce qui n’est pas idéal je vous l’accorde

Electronique:
– lecteur Oppo 103D
– processeur/ ampli HC Marantz SR7009
– cablage full Wireworld

Autant le dire tout de suite, ces deux caissons ont une puissance largement suffisante dans mes conditions d’écoutes; le rendu par contre est différent …

 

mini-6968

La Colère des titans:
Une bande son détonante chargée en grave et effets en tout genre. Une de mes références.
Le R112SW est étonnant pour le prix !
Il est très dynamique, toujours bien présent mais comme je redoutais, un 30cm en bass reflex… ce n’est pas ce qu’il y a de plus sec/ rapide.
Pour un caisson de ce prix, ça n’a rien d’étonnant et ce n’est pas à mes yeux un défaut. C’est simplement un parti pris car un caisson clos avec une amplification plus puissante aurait été surement plus cher.
Comme ce 12 pouces est un petit peu « rond »,  il est aussi parfois très impressionnant tant il se laisse aller.
Les pas des titans sont véritablement pesant et très fortement ressentis.
Les craquements après la bataille contre le Minotaure sont aussi très physiques.

mini-6983
Lors du passage au très encombrant R115SW, on s’attend à un rendu nettement spectaculaire. Ce n’est pas toujours en cas.
En effet, ce 38cm est bien plus sec et tenu que le 30cm ce qui fait que on à parfois l’impression qu’il y a moins de grave.
Il n’en est rien mais ça « bave » moins et c’est aussi bien plus percussif. On est transpercé par le grave qui traverse comme un front d’onde toute la pièce.
Du coup, comme c’est moins rond, les pas des titans sont un peu moins impressionnant car ils se situent assez bas dans le grave.
L’un comme l’autre ne sont pas des spécialistes de la bande de fréquence 20-30hz. Le début de la première octave est d’ailleurs un peu timide dans un cas comme dans l’autre. Malgré une correction XT32.
Ce n’est pas ça qui empêche de rendre l’écoute extrêmement vivante.

World invasion:

Film de SF typique avec la bande son  qui va bien !

Le R112SW ne se laisse pas faire et apporte une vraie dimension aux films. Les impacts/ explosions…etc sont un tout petit peu « rondes » mais très présentes et ça pousse très fort.
Le début de la première octave est timide et je le ressens surtout au passage du survol des ennemis à 54’ environ.

Les impacts tirés vers 1h37’ sont très puissants provoquant une grosse poussée du 30cm qui bondit littéralement hors de sa position de repos !

Personnellement, dans ce genre de film, je trouve l’apport de ce caisson de 700€ vraiment très recommandé.

Le R115SW donne un résultat sensiblement différents, certaines bombes qui explosent au loin sont un peu plus timides, la faute au caisson plus sec et contrôlé, mais par contre, quand ça tape… ça tape !
Je dirais même plus, ça tabasse.
Il n’ y a pas photo, par moment, on ressent vraiment que c’est une grosse membrane qui cogne vers nous.
Ressenti que l’on à nettement moins avec le R112SW.
Avec le 38cm, on est en plein guerre et on en prend plein la figure. Par contre, ce qui est très chouette, c’est que la sonorité n’est jamais monocorde et lassante. Étonnant. Très étonnant !!!

 

mini-6989mini-6959mini-6984

La planète des Singes (l’affrontement):

Un mixage récent et équilibré mais intelligent qui évite la surenchère.
Le R112SW s’en tire bien mais le R115SW est ici dantesque !

Les coup de feu qui claquent, les rendus d’ambiance et les singes qui déboulent par surprise transforme le film. J’ai vraiment adoré l’apport du 38cm qui à ici complètement éclipsé le R112SW. D’ailleurs, j’ai regardé le film en entier avec le 38cm et repris les meilleurs moment avec le 30cm (en repassant bien entendu par la cause calibration)

Pendant le film, je me suis d’ailleurs dis que ce 38cm facturé 900€ était une sacré bonne affaire et que en home cinéma, les concurrents avaient là quelqu’un capable de tenir la dragée haute.

Hannibal (série):

La bande son est une des meilleures qu’il m’aie été donné d’entendre tant le mixage est véritablement de très haut niveau. Servant d’ailleurs une histoire qu’il l’est tout autant. Effets dingues, tambour japonais, fine ambiance et infra grave discret. Des bandes sons comme je les adore.

Encore une fois, je préfère globalement le rendu du R115SW qui permet de plus rentrer dans l’action mais connaissant bien le rendu avec mon Paradigm SUB1; il faut bien avouer que la faiblesse de la première octave est ici fortement dommageable.

Dans un cas comme dans l’autre, le volume de charge des woofers et l’accord des évents n’est pas suffisant que pour avoir un 20-25 Hz facilement reproduit.
C’est dommage mais… il y a finalement très peu de caissons de moins de 1000€ qui le font vraiment bien ou alors, au dépend de tout le reste.

 

mini-6986

Seigneur des anneaux:

Passage « facile » ici: l’arrivée des oiseaux de saoulante et le réveil dans la Moria.
Je dis facile parce que voilà, ça pousse tellement que ça ne peut être qu’impressionnant.
C’est d’ailleurs pour ça que j’ai volontairement éliminé les blu-ray typiquement reconnu pour leur grave d’outre tombe: Tron et La guerre des mondes.
Trop c’est trop et finalement, il y en a tellement et à tout moment que ça en devient ecoeurant si il faut faire des tests avec ça !

Ici, c’est plus le R112SW qui tire son épingle du jeu.
Pour la taille et le prix du caisson, c’est stupéfiant. Notamment le « réveil » !!
Si vous avez des voisins, mieux vaut les prévenir quand vous regardez ce genre de trucs à des niveaux pareil.
Ah bah oui, je me suis fait plaisir. J’ai poussé vraiment fort et le R112SW n’a pas montré de signe de faiblesse.
Attention, pas que le R115SW est mauvais bien loin de là mais la différence n’est au final pas si énorme avec son petit frère. Ce ne sont pas des graves qui nécessitent une sécheresse particulière donc voilà.

Shakira Bercy 2010:

Excellent concert qui m’a fait aimer cette grande artiste. La variété de grave et le grand dynamisme demandé est un régal avec le R115SW.
Musical et très « foot taping »; le Slam du 38cm fait merveille.
Je n’aurais jamais cru que un 38cm bass reflex avec un prix aussi contenu donnerait un tel résultat et pourtant  !
ça cogne à tout va et on à aucun mal à rentrer dans le concert. Je l’ai même trouvé plus agréable et plus plaisant que mon SUB1 qui coute plus de 6 fois le prix.
Ici, la première octave timide ne se fait pas ressentir.

Le R112SW n’est pas mauvais mais comme il est plus rond, il à un peu plus de mal à suivre la musique ce qui enlève du charme à l’ensemble.

Démo Dolby Atmos:

Plus conçus pour en prendre plein les oreilles avec les surrounds et les effets d’ambiance, il y a tout de même des passages terrifiant. Le mot est faible…
L’arrivée de la pluie dans Amaze ne peut laisser indifférent et quand ils affichent Powerfull Bass; on se demande ce qui à pris à l’ingénieur son de pousser aussi fort le .1 !
C’est du grand malade quand même et mes deux subs s’en tirent fort bien !
A niveau supportable, pas de grande différence entre les deux sauf que le R115SW ira encore plus loin.
Nuance aussi, juste à l’intro, quelque notes plus sèche se font sentir et on sent plus la peu et la matière avec le 38cm.

mini-6995mini-6999

Le R115SW me plaisant beaucoup, j’ai regardé des films complets et non des moindres puisque sont passé à la suite et pour son plus grand plaisir: « Edge of tomorrow » et « Lucy ».

Edge of tomorrow est un excellent mixage, impressionnant, parfois très réaliste; bref un top démo mais il y a quelque chose de particulier qui se passe la première minute… Une folie des ingé son et je pèse mes mots… J’ai du sauter sur la télécommande pour diminuer le volume tant j’ai eu peur pour la vie du 38cm !
Je vous conseille de vivre l’expérience et je vous promet que vous vous en souviendrez !!!

Lucy n’est pas franchement non plus une bande son à prendre à la légère.
Le grave qui martelle fait partie prenante du film et participe grandement au grand spectacle !

Tout ceci pour dire que vous l’aurez deviné… j’ai beaucoup aimé le R115SW. C’est un caisson ravageur, cogneur, vivant et quasiment sans limite dans une pièce de dimension normale.
Et pour un prix inférieur à 1000€, je le trouve particulièrement bien né. Reste à faire passer le volume de l’engin qui à de quoi effrayer les femmes les plus tolérante.

mini-6991

 
 
 
 
Conclusion:ok belle finition

okrapport qualité/ prix (particulièrement le R115SW)
okpuissance largement suffisante pour tout les usages
pasok pas de télécommande et Eq intégré

pasoktaille imposante
pasokla chute de niveau en dessous de 25hz
N'hésitez pas à commenter ce billet

101 Commentaires pour “Test: Klipsch R112 SW & &R115SW”

  1. Olivier dit :

    Bonjour,

    plutôt un ampli de puissance alors parce que la majorité des intégrés du marché sont assez court point de vue puissance mais vous n’êtes pas très clair… vous voulez un niveau général plus fort ou plus de grave ?

Laisser un commentaire