Test: Klipsch RP160m

Klipsch premiere-32

Il à fallu un peu de rodage pour commencer à vous parler de cette nouvelle gamme et encore… à mon avis, les enceintes commencent seulement à se libérer petit à petit.

J’ai commencé par les bibliothèques RP160m parce que justement, j’avais un peu de monde pour les affronter à savoir: des Paradigm mini monitor et des Kef LS50 dans leur finition blanche.

Klipsch premiere-28

Historiquement, je n’ai jamais jamais vraiment apprécié les bibliothèques de la gamme référence.

Ici, la donne est différente. Pour info, elles ont environ une vingtaine d’heures de fonctionnement et le grave se libère petit à petit.

Les enceintes sont plus équilibrées, plus douces aussi et possède, je trouve, une belle transparence.
La chose qui d’après moi à assez bien progressé et la largeur de la scène stéréophonique.
ça déborde du cadre des enceintes ce qui pour du haut rendement est assez surprenant.

Elles acceptent le classique et les instruments naturels de fort belle manière ce qui n’a pas toujours été le cas avec la gamme référence mkII.

Sur ces RP160m, j’ai trouvé un beau médium qui ne projette pas et qui n’a pas de sifflantes non plus.
La musique sort avec une facilité assez incroyable des enceintes et ce malgré que le rendement annoncé soit à mon avis exagéré !
Les deux autres biblios que j’ai comparés sonnent plus mattes et sont bien moins expressives. Moins « foot tapping » !

Même sur du matériel loin d’être prétentieux (couple processeur Marantz 8801/  Onkyo 5501 branché en HDMI sur une oppo 103D), la transparence est parfois saisissante.
Il faut dire que le côté très vivant et un peu montant des enceintes facilite le phénomène.
Alors oui, les enceintes ne sont pas le plus neutres du monde, mais elles le sont plus que les générations précédentes.

C’est bien parti pour cette toute nouvelle série Première.
D’autant plus que visuellement, elles sont tout de même fort réussies avec la façade avant bien fabriquée et avec une petite découpe qui part du bas vers le haut. L’embase légèrement inclinée vers l’arrière, l’absence de raccord ou de visserie participe à l’élégance de l’ensemble.

Pour en revenir au rendu des enceintes, après une dizaine d’heures d’écoutes; je n’ai pas remarqué de coloration gênantes. Le travail sur le pavillon porte ses fruits.
Pour rappel, le centre est encore en plastique (mais qui ne sonne pas creux) et le reste en silicone et auditivement…ça joue.
Je vous avait déjà montré cette vue arrière ou l’on voit le pavillon Tractrix pour le grave et le bornier qui suit le même look.
Qualitativement, on à toujours ce ridicule bornier bi-cablage qui n’a aucun intérêt à part marketing et des ponts en laitons de piètres qualité.
Mieuxx vaut retirer ça et mettre un bout de câble ou carrément by-passer ça et se brancher à l’intérieur du coffret mais bon… on  rentre dans le tweak et c’est un peu Hors sujet !

 

Klipsch premiere-9

 

Le grave est encore un peu léger je trouve pour une bibliothèque de ce gabarit mais il est juste, sec et nuancé.
Le rodage continuera de le bonifier plus que certainement.
On atteindra pas celui d’une Kef R300 qui est absolument incroyable de ce point de vue mais bon…

Quand je passe à la KEF LS50, j’ai presque envie de bailler tant l’écoute est écourtée dans le haut (surtout) et donne une impression réduite de quantité d’informations qui sont reproduites.
Alors oui, le médium est plus présent, plus juste aussi, mais cette enceinte à besoin d’une électronique au top pour s’exprimer complètement alors que avec la RP160m, ce n’est absolument pas le cas.

La Paradigm Mini monitor donne moins cette impression mais tout de même ça sonne nettement moins moins jovial et bien plus mat.

Sur du matériel encore raisonnable en terme de prix, les Klipsch RP160m sont une bonne surprise car pour moi; ce sont même celles qui en donne le plus !
Quand on voit le prix auquel elles sont sont proposées (600€/ paire); c’est une excellente affaire.

 

Klipsch premiere-8Klipsch premiere-11

 

Une fois habitué au dynamisme des Klipsch, il est bien difficile de revenir à des enceintes conventionnelles. La gamme première progresse dans la bonne direction. Sur les voix, ça manque encore un peu de corps mais techniquement, c’est normal !

Autant vous dire que en Home cinéma; ces nouvelles Premières ne démériterons pas.

Sur mon installation pure hifi qui est bien plus transparente que mon ensemble home cinéma… les Klipsch ne sont pas

trop à leur aise. Le côté montant est alors accentué et ce n’est clairement pas adapté. Attention, ce n’est pas mauvais mais l’association n’est pas la plus heureuse tout simplement.

J’ai vraiment écouté tous les styles sans distinction et le côté vif et pétillant de la RP160m fait plaisir même si ça ne conviendra plus que probablement pas à toutes les interprétations.

Ce sont des enceintes de premiers rang, typées concert.
On ne s’en prend pas nécessairement plein la figure mais on est tout de même très près des instruments et des interprètes.
L’équilibre est au fur et à mesure des écoutes relativement bon même si je note parfois quelques petites duretés.
Elles pourront être diminuées par une recherche intelligente du placement des enceintes dans votre pièce, votre recul et bien entendu il vous faut éliminer toutes les réflexions indésirables.
Ceci étant à faire avant d’envisager un changement de câbles, d’électronique ou… achat d’un grigris et autres fourbis magiques dont sont friands certains professionnels.
Personnellement, j’ai choisi de les pincer d’une dizaine de degrés vers la position d’écoute car cela augmente assez considérablement la précision et la stabilité des plans.

 

Klipsch premiere-22Klipsch premiere-14

 

Cette bibliothèques couplée à un caisson musical pourrait faire un malheur sans parler de l’efficacité en home cinéma.

La fusion entre la compression et le 16,5cm est vraiment bien réalisée. Il faudra juste faire attention à ne pas écouter de trop près. Ce ne sont pas à mon avis des enceintes de proximité comme peuvent être les KEF LS50 par ex.
Prévoyez un recul minimum de 2-2,5m.

Il ne sera pas nécessaire de prévoir une grosse électronique, on sent bien qu’elle peuvent se satisfaire de peu.

Comme je le pressentais, la Toccata est un peu écourtée dans le bas mais on profite par contre de l’excellent enregistrement qui avait été fait par le studio Passavant (CD PAV n°3). Les ambiances de salle sont très bien restituée. Même l’enregistrement de « la Bohème » toujours sur le même Cd fait honneur à une enceinte de si petit prix.

Ceci étant, de la musique pop comme Hooverphonic leur sied mieux.
A fort volume, je remarque tout de même que la voix se creuse; comme si la compression poussait plus que le médium qui lui, n’arrive plus à suivre le rendement de sa copine.

Écoutée juste derrière les KEF LS50 paraissent plus anémiques dans le haut mais le haut grave est par contre un peu moins décharné. Par ailleurs, en changeant de cd, les voix de l’ancienne chanteuse de Hooverphonic est bien plus présente et de ce fait donne un caractère plus naturel et réaliste finalement.
On perd en beaucoup dynamisme, en filé dans le haut mais… l’ensemble est plus juste.
Le rendement est certes plus élevé sur la Klipsch mais surtout dans la partie médium-aigu car pour le grave… le rendement annoncé  est vraiment fantaisiste.
ça devient d’ailleurs vraiment ridicule d’annoncer un fier 95 db/w/m sans en préciser la bande passante.
Assurément pas celle annoncée.

A force d’écouter des enregistrement assez aérien, je me rend compte que Klipsch à quand même bien progressé sur l’image, la scène stéréo, la stabilité. L’étagement des plans en profondeur n’est pas son fort mais deux remarques:

1°) il faut du matériel d’assez haut niveau pour ça se ressente fort (ce qui qui en toute honnête n’est pas le cas

ici) ET
2°) les enceintes d’avant de salle ne sont pas de grandes spécialistes de ce genre de sport. Typiquement avec une compression qui ici pousse plus fort que le woofer et qui prend du coup un peu le dessus… c’était à prévoir.

Ne boudons pas notre plaisir, tous les petits effets des Bo de films: clochettes, cymbales, effets ponctuels comme dans Princesse mononoke sont bien restitués quoique je trouve que c’est parfois un peu artificiel. La quantité est là mais sans doute pas encore comme la finesse d’un tweeter Berylium.

St Germain et tous les autres albums de musiques électronique et electros en général (daft punk, Massive attack…) sont la spécialité de la Klipsch: ça pulse !!!

La réserve en puissance est là mais toujours avec cette réserve du médium qui se creuse. Je pense qu’une amplification relativement douce ou neutre leur conviendra bien.

J’ai même écouté du clavecin et des coeurs (CD B&W n°1) et même si j’ai déjà écouté bien mieux; ben pour 600€, je trouve que on est pas volé !

Si vous souhaitez les utiliser en Hc; vous aurez largement le choix entre trois centrales et deux paires de surrounds.

Tient voilà une photo à côté de la RP250f qui est la première colonne de la gamme et dont je vous parlerai bien plus tard et aussi une vue de la grille magnétique. En plastique certes mais avec une belle qualité de tissus est fortement tenue par des aimants puissants.

Klipsch premiere-29Klipsch premiere-23

 

 

Alors finalement, ces Klipsch RP160m ?

bilan positif mais…

Klipsch n’a pas réussi à éliminer complètement ce trou ressenti entre la compression et le woofer et ce surtout à haut volume.
Ce qui prouve bien que une enceinte bien que techniquement aboutie ne sera au final jugée que par des oreilles.

Et c’est bien la seule chose importante.

ok Dynamique/ vivacité générale
ok Finition/ présentation en net progrès
ok Rapport qualité/ prix vraiment bon

pasok Timbres pas toujours très justes
pasok Luminosité exigeant une amplification pas trop montante
pasok Grave encore assez court pour une enceinte de ce gabarit

N'hésitez pas à commenter ce billet

25 Commentaires pour “Test: Klipsch RP160m”

  1. Slippy dit :

    Bonjour,

    Je debute dans la hifi/home cinéma et ce site est belle source d’information. (Meme si très très pointu et j’avoue ne pas tout comprendre)

    Je souhaite m’acheter un 3.0 ou 3.1. Il servira pour 50% de film et 50% de musique. Je ne souhaite pas de 5.1 par manque de place. Ce que je recherche c’est que les voies soit tręs audibles dans les films. (C’est pour ca que l’on m’a conseillé une centrale.) En musique j’ecoute du style oasis, ed sheeran…je recherche surtout le frisson. J’ai un casque sennheiser avec une carte son creative sur mon pc et j’avoue que je suis très satisfait.

    J’ai pu ecouter de l’entrée de gamme (selon le vendeur) un pack focal sib avec ampli marrantz et j’avoue avoir ete très decu. Rien de bien terrible. Est ce normal ? Est il possible de ne jamais retrouver le rendu du casque avec une enceinte ?

    Pour raison estetique je pense me diriger vers des enceintes bibliothèques. (Les colonnes etant vraiment imposante.) Mais si on me dit que le son serait vraiment meilleurs je pourrais eventuellement négocier avec madame.

    Mais c’est vraiment la jungle. Je souhaite tout d’abord me prendre les 2 enceintes avec un ampli. Plus tard viendra la centrale avec un caisson eventuellement. Mais avec un budget d’environ 500 euros la paire il y a un peu de tout pour debuter.

    Si je me dirige vers ces enceintes Klipsch, des focal 706v ou 706, des kef q100 ou q300, des mt32…pourrais je etre decu selon vous par rapport a ce que je recherche ?

    Merci de m’avoir lu.

  2. ashram dit :

    Bonjour,

    Les voix très audibles ne sont pas fatalement la spécialité de Klipsch donc, je ne me dirigerait pas vers ça..

    Par contre, une paire de Kef Q300 peut très bien faire affaire.
    Il y a aussi paradigm (mais qui est un peu plus cher).

    J’ai une paire de Mini Monitor qui sont des bibliothèques en occasion si jamais…

    En général, les biblios doivent être sur pied ce qui fait un encombrement au sol relativement similaire à une petite colonne donc… il faut bien réfléchir à la chose ;)

    Je ne connais pas les Focal mais je n’ai jamais été grand fan de leur produits (j’en ai pourtant possédé étant plus jeune)
    Olivier

  3. megevand dit :

    Bonjour tout le monde, bonjour ASHRAM.

    Tout d’abord, merci pour tous les tests que vous nous mettez en ligne afin qu’on puisse profiter de votre expérience.

    Voilà je vous expose mon dilemme!

    Je n’ai aucune hésitation pour la marque d’enceintes que je vais acheter. En effet mon choix est porté sur des Klipsch.
    J’ai écouté « beaucoup » d’enceintes (focal, paradigm, cabasse, triangle, BO)… En home cinéma les Klipsch sont à mon goût largement au dessus de toutes les autres. Et étonnement, j’aime le son percutant et porté que cette marque offre en hifi.

    Ce que j’ai retenu des enceintes (bien sûr à mon goût):
    Focal=> très bon, mais graves beaucoup trop ronflants.
    cabasse=> très bon dans les aigus et médium mais manque de graves.
    triangle=> sonorité particulière que je n’aime pas.
    paradigm=> Haaaa, quelles enceintes!! juste excellentes. Au dessus du lot même des klipsch en HIFI mais manque ce petit quelque chose en home cinéma..

    Mon installation sera pour du 70% home cinéma et 30% hifi et musique d’ambiance.

    Revenons au dilemme: Le onkyo est vraiment percutant en HC mais moyen en hifi! je trouve le marantz un poil trop mou. Je ne peux écouter les klipsch sur du Denon, Yamaha, Pioneer…

    Quelle ampli me conseillerez vous?

    En vous remerciant par avance.

    cordialement!

  4. Olivier dit :

    Ce sont de bien vastes questions pour y répondre simplement…

    Les nouveaux Onkyo RZ800 & RZ900 sont, d’après les premiers retours, des évolutions laaaargement positives de ce que Onkyo faisait avant et donc je vous conseillerait de privilégier ces modèles.

    Après, sur quel ensemble Klipsch voulez vous vous orienter ?
    Avec caisson ou pas ?
    Quelle est la taille de votre pièce actuelles ainsi que vos exigences ?

    ça fait beaucoup de questions pour mieux cerner vos besoin :)

    Olivier

  5. megevand dit :

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

    Je vais m’orienter sur le dernier pack klipsch. pack premiere.
    Le caisson sera bien entendu de mise.
    Alors pour le moment 14m2 donc je pense commencer (d’ici quelques mois) par prendre les rp 160m avec un caisson ou centrale (à voir), pour ensuite finir par le reste du pack.
    Dans quelques temps mon espace évoluera, je me tournerai alors vers les colonnes Rp 280 fa pour le son atmos.
    Mon but et d’arriver au fur et à mesure des années à un 7.2.2.

    il est donc nécessaire que je prenne un bon voir très bon ampli dès le début afin de pouvoir ajouter des enceintes par la suite.

    De plus, en me relisant, j’ai oublié de vous dire ce que je souhaite retrouver dans mon installation!

    Je veux retrouver en home cinéma: De la percussion! un son détonnant (sans effet de « sur-jouâge » dans les graves). J’aime les aigus car je trouve que ça apporte une grosse dynamique aux films, MAIS je n’aime pas quand c’est réellement trop agressif (ce que j’ai ressenti plusieurs fois avec des Cabasses). Je ne pense donc pas me tromper sur le choix des KLIPSCH.

    En hifi: j’écoute 85% de concert en blu-ray ou en *FLAC (hard rock, JJG, Dubstep, du classique (très rarement)). Le reste en musique du moment (radio fg, David Guetta etc..).

    Re-Merci pour le temps que vous prenez à me répondre.

    Cordialement!

  6. Olivier dit :

    que voulez vous dire par dernier pack première ? ça correspond à quel modèle précisément ?

    C’est une bonne idée de fractionner votre achat surtout si vous ne connaissez pas la surface de votre prochaine pièce.
    Précision toutefois, la finition des RP280fa n’est pas la même que celle des modèles uniquement « f »; le choix de la centrale sera dès lors doublement important: elle devra se marier aussi bien avec les futures RP280 que avec les RP160m que vous comptez prendre dans un premier temps.

    Pour le caisson, d’après ce que vous me dites, ne le prenez pas trop léger (genre R112SW au minimum)même si celui ci sera dans un premier temps un peu surévalué pour votre pièce.

    si vous avez des questions, n’hésitez pas ici ou sur mon mail: info@harmonique.be

  7. slash dit :

    très inintéressant ce test…. à quand le test des rp 250f, j’ai déjà eu l’occasion de les écouter et ça me paraissait plutôt pas mal.

  8. ashram dit :

    euh non, les RP250f… je ne préfère pas en parler; je trouve ça vraiment pas terrible en fait.

    Peut être bien positionnée d’un point de vue prix mais un aigu trop agressif et un grave anémique.. :/
    On est complétement à l’opposé du « haut rendement » comme il crie bien haut et fort.

    enfin… ce n’est que mon avis ;)

  9. slash dit :

    ok , je n’avais pas cette impression, j’étais même assez surpris par les basse pour des petit 13cm, pour les aigu un peu criard c’est vrai mais avec un bon marantz ça doit passer, mais pareil ce n est que mon avis

  10. ashram dit :

    tout à fait, l’expérience de chacun est différente et c’est une chose qu’il faut respecter ;)

  11. Philippe dit :

    Bonjour,

    Petit budget mais grande pièce à vivre 50M2

    J’hésite entre RP250f vs RP160m

    Ashram pouvez vous également me conseiller un ampli tout en un

    Exemple BC acoustique ex 712.2

    Par avance merci

  12. Olivier dit :

    Bonjour,
    Je vous ai répondu par mail ;)

    Olivier

  13. Mika dit :

    bonjour,
    Je suis interessé par le Kit Klipsch RP-440WF Theater 5.1 Wisa. pourriez vous me donner votre avis sur la question et éventuellement m’indiquer un devis ? la recherche est assez urgente.
    Face à un RF7 MKII, y’aura t il vraiment des regrets ? (actuellement vieille config sur Cabasse 222 5.0 ) et cela sera adjoint à un onkyo RZ900.

    merci bcp

  14. Olivier Durieu dit :

    Bonjour,

    tient j’ai reçu une demande similaire sur Hardware.fr; ça ne serait pas vous ?
    Olivier

  15. Clément Laurent dit :

    Bonjour, possédant une salle dédiée de 16m2 avec ampli Yamaha avantage rxa 2040, je souhaite changer mon pack 5.1chorus focal(725,706,cc700,700sw) et adorerait tester du klipsch.
    Est ce réellement embêtant avec mon Yamaha?
    Pour la scène avant, je pensais à la centrale 440 ou 450, mais en frontales j’hésite entre les rpm160 ou rf26 ou rf450 ? Qu’ est-ce qui serait le mieux en cohérence?
    A l’arrière Est Ce que les rp140 SA passeraient en surround ? Ca marche bien ? Ou alors des RP 240s mais qui seraient posées dans des bibliothèques à hauteur d’écoute et non fixées au mur : ça fonctionnerait quand même?
    Merci d’avance de vos conseils

  16. Slash1664 dit :

    Bonjour. J’hésite entre les rp250f ou les rp 160m ces deuxième si il le faut accompagné d’un caisson .
    Que me conseilleriez vous?
    Merci par avance :-)

  17. Olivier dit :

    Personnellement, des RP160 + caisson sans aucune hésitation !

    Les RP250f sont les moins bonnes de toutes la série…

  18. Antoine dit :

    Bonjour,
    J’aimerais investir dans un 5.1 pour une piece de 20m2 (chambre) avec une écoute à un volume modéré et j’hésites entre un système 5.1 klipsch rp160m avec onkyo tx nr 656 et un système 5.1 svs prime bookshelf et onkyo tx-nr656. Pour une utilisation 70% home cinéma et 30% musique électro, reaggae, rock,…
    J’ai eu l’occasion d’écouter les rp160m mais pas les svs bookshelf.
    Certains disent que klipsh est trop agressif pour mon utilisation, d’autre que klipsch est plus musical et efficace en home cinéma… je ne sais plus vers quoi me diriger du coup

  19. Olivier dit :

    Bonjour,

    Oui les Klipsch sont souvent dites agressives surtout si écoutées à faible distance (ce qui sera fatalement votre cas). Et d’un point de vue musical… on ne peut pas dire… que ça soit les point fort des Klipsch. Du coup, peut être que les SVS sont une bonnes solutions. J’aurai peut être la chance de les essayer un jour vu que je suis revendeur SVS maintenant.

  20. Antoine dit :

    Merci beaucoup olivier pour votre honnêteté… je vais me tourner vers un ensemble svs bookshelf, prime elévation en surround (pour la facilité d’installation et l’angle d’écoute dans mon cas), prime center, et sb-1000 en caisson, le tout en noir laqué est magnifique… et je ne pense vraiment pas être déçu vu les retour de test sur cette marque… seulement il va falloir attendre 3 semaines avant la livraison. J’ai hate

  21. Antoine dit :

    En revanche j’hésites désormais sur le choix de l’ampli: onkyo tx-nr 656 ou athem mrx-310… sachant que je resterais en 5.1. Avez vous eu l’occasion de tester ces 2 amplis? Je sais que cette question n’est pas vraiment en rapport avec le sujet mais vous me semblez de très bon conseil alors j’ose ☺

  22. Olivier dit :

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de vraiment les essayer ces SVS mais oui la réputation est bien là.

    Perso, je me dirigerait franchement vers un Anthem plutôt que sur un petit Onkyo qui va considérablement tirer vers le bas le système…

    Olivier

  23. Antoine dit :

    Merci pour votre réponse olivier! Cordialement

  24. Antoine dit :

    Bonjour,
    J’ai bien reçu mon ensemble 5.1 black ash svs prime bookshelf+prime center+prime satellite+ sb1000+ anthem mrx 310.
    Après branchement et calibration… ben c’est vraiment redoutable.
    En 5.1 la spacialisation et la dynamique sont terribles. L’ampli est vraiment efficace même si il n’exploite pas la moitié de la capacité des enceintes a mon avis. Les enceintes ont un rendu impressionnant je trouve, bien que je ne sois qu’un novice dans le domaine… 4 bookshelf aurait été le top mais vu le volume de ma pièce, ma configuration est amplement suffisante.
    Coté musical, en 2.1 ou 2.0, je ne regrette pas d’avoir préféré prendre les bookshelf plutot que le 5.1 en prime satellite uniquement qui a mon avis est vraiment efficaces en 5.1 mais pas assez en stéréo… les booshelf ont un rendu superbe sur les fichiers flac… je redécouvre mes titres préférés.
    Les enceintes ne sont pas encore rodées mais je ne pense pas être vraiment bridé étant donné la puissance de l’ampli par rapport à celle acceptée par les enceintes. Cependant la puissance est amplement suffisante pour mon volume de pièce (17m2) ainsi que pour mon volume d’écoute habituel. Il faut tout de même respecter un volume minimum pour vraiment apprécier le rendu des enceintes mais celui ci est raisonnable…
    Conclusion: achat effectué après beaucoup de recherches et de patience… merci a cedric de futureland pour tous les bons conseils… je ne regrette absolument rien malgré le dépassement de budget!
    A acheter les yeux fermés si l’on recherche de la polyvalence cinéma/musique! La finition en black ash est magnifique, discrete (pas de reflets lorsque les enceintes sont près de l’écran), non salissante et… bien moins chère (ce qui n’est pas négligeable vu le budget accordé)
    J’aimerais en revanche savoir si le fait de changer les cables d’alim de l’ampli et du sub aporte un réel changement à l’écoute… et je ne vois pas du tout lesquels choisir. Merci d’avance

  25. Rrrrrr dit :

    Bonjour,
    Possesseur d’un Marantz nr1607 je cherche une nouvelle association en vue d’un déménagement avec un salon plus grand. Utilisation hc et musique. La pièce fait une 20taine de m2 avec plafond assez haut.
    Je cherche un kit 5.1 évolutif vers atmos.
    J’hésite entre un focal chorus 216 ou 226 et du klipsch, auriez vous svp un conseil sur ses associations ?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire