Test: Paradigm Monitor 7

Voilà une autre colonne de la gamme Monitor à passer ici et s’en suivra les Monitor 11 et la plus petite des bibliothèque à savoir la Atom.

Physiquement
C’est une colonne toute discrète que j’ai choisi en finition « rosenut ».
A mon avis, ce n’est pas la plus valorisante mais je voulais avoir un exemplaire dans chaque couleur donc voilà.
A titre personnel, j’ai une nette préférence pour le « wenge » et le noir.
Les couleurs claires ne conviennent pas vraiment aux finitions vinyliques ou on voit justement que ce n’est pas un vrai placage.
La partie médium aiguë est la même que sur la monitor Atom donc un tweeter a dôme et un woofer/médium de 14cm.
Deux 14 cm viennent en renfort pour le grave.
Elles acceptent le bicablage mais ce n’est vraiment pas une nécessite.
Pour le reste la finition est correcte mais j’en avais déjà largement parlé lors de mes précèdent test.
Des petits cônes sont fournis pour venir recouvrir les pointes sous les enceintes; vraiment très pratique en tout cas.

Physiquement, c’est une colonne toute discrète que j’ai choisi en finition « rosenut ».

A mon avis, ce n’est pas la plus valorisante mais je voulais avoir un exemplaire dans chaque couleur donc voilà.

DSC_5419

A titre personnel, j’ai une nette préférence pour le « wenge » et le noir.

Les couleurs claires ne conviennent pas vraiment aux finitions vinyliques ou on voit justement que ce n’est pas un vrai placage.

La partie médium aiguë est la même que sur la monitor Atom donc un tweeter a dôme et un woofer/médium de 14cm.

DSC_6469 DSC_6448

Deux 14 cm viennent en renfort pour le grave.

Elles acceptent le bicablage mais ce n’est vraiment pas une nécessité parce que le rendement est déjà très bon et parce que le rendu en bicablage ne permet en général pas de gagner grand chose sur le rendu (c’est souvent pire).

Pour le reste la finition est correcte mais j’en avais déjà largement parlé lors de mes précédents tests.

Des petits cônes sont fournis pour venir recouvrir les pointes sous les enceintes; vraiment très pratique en tout cas.

DSC_6460 DSC_6471

Même les visses possèdent des petits caoutchoucs pour un serrage efficace et surtout éviter les fuites d’air.

Elle possède deux évents à l’arrière donc il faudra essayer de leur laisser au minimum de 25-30 cm.

voici les caractéristiques:

  • Réponse en fréquence: 54Hz-20kHz +/-2dB
  • Puissance admissible: 130W RMS
  • Sensibilité: 94dB @ 2.83V / 1m
  • Impédance: compatible 8 ohms
  • hp hautes fréquences: tweeter 25 mm H-PTD dome
  • hp moyenne frequences: médium 140mm M-ICP
  • Crossover: 2000Hz, 3° ordre & 700hz, 2° ordre
  • hp basses fréquences: deux woofers 140mm carbone/polypropylène
  • Hauteur: 938 mm
  • Largeur: 165 mm
  • Profondeur: 298 mm
  • Poids: 16 kg
  • Finition: Wengé, cherry, rosenut, black ash

A l’écoute:

Pour en tirer le meilleur, je les ai testé avec du lourd,trop peut être pour ce type d’enceinte mais bon, ça permet vraiment de se rendre compte de ce qu’elles ont dans le ventre !

Sur électronique: Accuphase DP500 – preampli UGS – Pass X150.5 – Câblage Wireworld, Real Cable.

Ayo:

Le rendu des voix est vraiment très correct mais le grave quoique bien présent pour le gabarit de l’enceinte ne descend pas très bas auditivement parlant.

La spacialisation est bonne grâce a la finesse des colonnes mais j’y reviendrai plus tard.

Si l’on pousse le son, elle suivent très bien sans faiblir et le niveau de détails remonte alors.

De bonnes colonnes destinées à des pièces pas trop grande ( je dirais moins de 25m2)

DSC_6452 DSC_6468

Cabrel:

Le cd est fort chargé en grave et ça s’entend clairement !

Il ne devient jamais trop gras, suffisamment rapide et nuancé je souhaiterais simplement qu’il y en aie encore plus !

Bref que ça soit plus physique.

La voix de Cabrel sonne juste et l’ensemble a la patte sonore des Monitors.

Sur ce genre de CD, elles font vraiment plaisir à écouter.

Hooverphonic:

Ce cd passe vraiment bien sur ces M7, il y a du punch et même en écoutant fort, on ne détecte pas de crispations !

La présence et les détails sont vraiment bon.

L’électronique est là derrière bien sur mais tout de même.

Même à fort niveau et donc en faisant décoller l’aiguille du Pass (qui quitte donc la Classe A), elle ne bronchent pas.

Pas mal pour de si petites colonnes.

Ce qui est étonnant, c’est la puissance de la voix et la présence qu’elle peut avoir. Bien sur, une Studio irait plus loin sur la fluidité et la musicalité, on ne peut pas le nier mais le prix n’est plus tout a fait le même.

DSC_6463 DSC_6466

Je les ai également écouté tard le soir donc a faible volume avec une électronique bien chaude et franchement; ce se débrouille pas mal.

Juste ce grave qui manque parfois d’un peu de niveau.

Ce qui prouve également que une bonne électronique sera nécessaire derrière si on veut en tirer la quintessence.

Princess Mononoke (bo):

D’emblée, je suis en manque de ce grave (plage 1 qui ne me satisfait que sur de grosses colonnes d’ailleurs).

il faut dire que ça doit claquer dans le plexus et là… on y est pas tout à fait. Avec un caisson rapide par contre… on peut obtenir quelque chose de chouette.

DSC_6454 DSC_6467

Pour le reste, la restitution est a tendance claire comme en général cette gamme monitor. Ne surtout pas choisir un ampli à tendance montante.

Le son déborde des enceintes mais pas autant que les Studios qui enveloppent véritablement. La hiérarchie est respecté de ce point de vue.

C’est aussi la preuve que le plus haut rendement de cette gamme est obtenu grâce a une directivité plus importante.

Sur la plage 20, la voix est puissante mais manque sans doute un peu de raffinement. Elle est un peu projetée et décharnée. Un ampli doux ou neutre est des lors conseillé mais il faut que le grave soit bien tenu pour respecter l’équilibre de l’enceinte.

DSC_6459

Cd démo B&B n° 1:

plage 1: l’enceinte étant finalement assez directive, il faut bien soigner l’orientation.

J’ai déjà entendu ce morceau des dizaines de fois et c’est ici un peu trop « brut ». Mon électronique est sans doute trop neutre. Ça manque d’émotions. Ceci dit, le résultat est loin d’être mauvais mais il n’ y a pas ici de révolution.

Plage 6:

Propre, sans agressivité mais manque de fluidité évident. Trop habitué au studio 100 et 20,  je manque sans doute d’objectivité.

J’ai l impression d’un médium pas assez riche. Pas de panique, une colonne dans cette gamme de prix n’en offre en général pas plus !

Plage 13:

Le clavecin ne pardonne pas et effectivement… elle n’est pas faite pour ça. Ici des enceintes ayant une très bonne musicalité peuvent donner des frissons mais elle ne l’est pas encore assez ou alors… il faut une choisir une électronique l’étant particulièrement.

Plage 15:

Des percussions pour se rendre compte des possibilités dynamique.

Pas mauvais, mais assez timide dans le grave donc manque de réalisme.

J’avoue que ce genre de passage ne me fait vibrer que sur les grosses gamelles mais bon… C’est une bonne indication du rendu de l’enceinte.

Je m’excuse d’avance d’être exigeant à ce niveau.

DSC_6464

Plage 16:

Ah, ça lui convient déjà mieux.

Le grave n’est pas trop profond sur ce morceau donc, ça ne la prend pas en défaut. La guitare n’est pas du tout prise de tête ce qui n’est pas toujours évident. Je ne m’attendais pas un tel rendu !

La musique moderne lui convient vraiment bien.

Cd démo Triangle n° 1:

Plage 1:

On est fort proche de la scène sonore, ce qui au vu de ce qui a été constaté plus haut n’est pas une surprise.

Très propre mais pas envoutant.

Plage 4:

Ce passage classique passe mieux que le précédent mais ici voix

manque de  douceur, de naturel… de chaleur je dirais même.

Ce n’est manifestement pas une enceinte faite pour du classique qui nécessite plus de rigueur et de phrasé.

Sur de la musique plus moderne, elle s’en sort fort honorablement je trouve.

Plage 6:

Conclusion idem que plage 4.

DSC_6466

Plage 7:

Sur cette plage surchargée de grave, le rendu est plaisant et tout est bien en place. Ça ne bourdonne pas, c’et sec et précis.

Toujours ce petit manque de réalisme (chaleur) des voix toutefois

Dire straits:

Plage 4 & 6:

Petit manque de douceur qui m’empêche de frissonner et de me sembler comme dans un cocon.

Par contre, pour la taille des colonnes, ca rempli bien la pièce.  Il y a une bonne présence.

Une autre électronique…

Je les ai ensuite essayée avec le tout récent onkyo 808 qui est déjà un intégré solide.

Assez étonnant car je n’avais pas le souvenir d’une telle musicalité de mon ex 3007.

N’ayant pas pu faire de comparaison directe, je m’abstiendrai de toute conclusion hâtive.

DSC_6472 DSC_6455

Et bien, c’est vraiment pas mal du tout et tout à fait suffisant.

Les remarques restent les mêmes avec peut être un soupçon de chaleur en plus (typique de onkyo) mais moins de transparence.

DSC_6476

Conclusion:


  • + rendu homogène
  • + finition tout a fait correcte
  • + se sentira a l’aise surtout type de musique (sauf classique a mon humble avis)
  • - médium manquant de délié, de fruité même
  • - parfois un peu directive
  • - plus d’ assise dans le grave aurait été souhaitable.

ps: veuillez m’excuser pour la mise en page mais j’ai d’énormes soucis avec WordPress & je n’ai pas encore trouvé d’éditeur efficace sous Mac.

N'hésitez pas à commenter ce billet

Laisser un commentaire