Test: Paradigm Monitor 9 v6

Me revoilà avec quelques tests d’enceinte Paradigm ! En principe, j’aurais du vous présenter celui des B&W 801d mais vu la demande que j’ai pour les Paradigm, je vais les mettre en premier. J’ai eu l’occasion de tester plusieurs modèles dont les Monitor 9 v6 (la toute dernière version donc) et les Studio 10 v5 (dernière version également). La monitor 9 à gauche et la studio 10 à droite sur un pied (non fournis).

dsc_1463

Comme j’ai décidé d’approfondir un peu plus la gamme, s’en suivra le test des Monitor mini v6, des Studio 20 et pour finir par celui des Studio 100; comme je vous l’avais précédemment annoncé.

Commençons d’abord par la présentation de la gamme monitor.

C’est une gamme qui est en constante évolution chez Paradim mais la base même reste relativement semblable de génération en génération; juste quelques petites améliorations qui se font au fil du temps.

Cette gamme comprend pour ce qui est des enceintes principales trois bibliothèques (atom, mini, titan) et trois colonnes (7, 9, 11). Au programme, il y a également trois centrales (CC190, CC290, CC390) et deux surrounds dipolaires (ADP190 et ADP390).

Ce qui est intéressant quoique c’est une arme à double tranchant; ce sont les différentes finitions proposées: rosenut, wenge et noir.

L’inconvénient évidemment, c’est que la disponibilité des enceintes dans la couleur de son choix est toujours plus compliquée.  Dans cette gamme, le rendement est plutôt bon ce qui les places en concurrence directe avec klipsch.

Chose intéressante surtout en ce moment !

Vous n’êtes pas sans savoir les problèmes actuel, je vous en ai fait part. 4 mois pour obtenir des RS62; c’est quand même franchement du délire… enfin c’est maintenant rentré dans l’ordre.

Autre gros problème qui était occasionnel avant mais qui devient de plus en plus courant maintenant: la finition.

Entre les enceintes mal assemblées, les problèmes de qualité de vynil (et même celles en vrai placage), les coups dans les enceintes qui sont neuves et fraîchement déballées… ça réduit sacrement la passion vis à vis de cette marque.

D’ailleurs, je ne suis pas le seul à le penser et les problèmes sont communs à plusieurs pays (donc fournisseurs différents)!

ça plus apparemment une politique de distribution qui favorise la grande distribution… se retrouver avec du klipsch entre les machines à laver chez Carrefour; c’est assez bizarre comme positionnement de la marque.

JBL à fait ça aussi et ils ont bien du mal à remonter la pente d’un point de vue réputation. Le célèbre adage dit: « qui trop embrasse mal étreint »

C’est vers ça que klipsch se dirige à mon humble avis depuis la perte de son célèbre créateur: « Paul klipsch »

Pour en revenir à Paradigm, la présentation, finition et sérieux sont d’un autre monde mais le prix est plus élevé (et parfois fortement) ce qui explique en partie cette différence.

Elles sont aussi intégralement fabriquée au Canada et comme la main d’oeuvre est plus élevée qu’en Chine…

dsc_1467 dsc_1475 dsc_1486

Cette gamme Monitor v6 étant la gamme d’entrée… ça laisse de la marge ! Le modèle qui nous intéresse ici est la colonne intermédiaire à savoir la monitor 9; deux 16 cm dans le grave, un vrai médium-grave de 16 cm et un aigu à dôme. Fine et élancée et de dimension relativement semblable à une Klipsch RF62. La preuve en photo:

dsc_14941 dsc_1498 dsc_1500

On pourrait du coup croire à un niveau de grave relativement équivalent et ça ne sera pourtant pas le cas; enfin du moins dans ma pièce.

Déjà, le modèle que j’ai eu en prêt était assez récent et donc non entièrement rodé ce qui se sent tout de suite à la raideur de la suspension. Je me doutais donc que le grave ne serait pas aussi profond que sur les RF62. Le « tappotage » de membrane que je fais à chaque fois fait apparaître une fréquence de résonance ( accord évent) plus élevée.

La résonance du coffret par contre laisse apparaître une construction relativement semblable.

dsc_1447 dsc_1458 dsc_1452

Chose assez bizarre, c’est la présence de deux évents mais pas l’un au dessus de l’autre… l’un face à la membrane de médium-grave (qui est de couleur blanc-beige) et un en bas au dessus du bornier.

Pour en venir à cette membrane blanche d’ailleurs… elle est est assez bizarre: pas hyper rigide, pas hyper légère, visuellement assez transparente et avec un cône de diffraction solidaire de la membrane elle même !

La membrane de grave est elle plus rigide que celle des klipch (il est composé en partie de carbone) par ex et le cône est probablement en pulpe de cellulose, de même la suspension périphérique est bien plus raide; voyez les photos:

dsc_1469 dsc_1474 dsc_1472

Le dôme de 25mm est en titanium refroidis par ferro fluide. Le filtrage est du troisième ordre sur l’aigu (donc à 18dB/oct) à la fréquence de 1900hz et du 2° ordre (12dB/oct) sur les membranes de grave à 500hz. Le rendement annoncé est plutôt bon puisqu’il est de 96 dB/w/m ce qui pour une enceinte « traditionnelle » est très élevé.

Voilà d’ailleurs le descriptif complet des spécifications techniques:

  • Réponse en fréquence: 51Hz-20kHz +/-2dB
  • Puissance admissible: 150W RMS
  • Sensibilité: 96dB @ 2.83V / 1m
  • Impédance: compatible 8 ohms
  • hp hautes fréquences: tweeter 25 mm H-PTD dome
  • hp moyenne frequences: médium 165mm M-ICP
  • Crossover: 1900Hz, 3° ordre & 500hz, 2° ordre
  • hp basses fréquences: deux woofers 165mm carbone/polypropylène
  • Hauteur: 1023 mm
  • Largeur: 190 mm
  • Profondeur: 336 mm
  • Poids: 20 kg
  • Finition: Wengé, cherry, rosenut, black ash

La caisse de l’enceinte est assez fine et des poignées sont découpées pour la déplacer; c’est vraiment une bonne chose.

Elle est d’ailleurs plus légère qu’ une RF62 par ex.

Pas de renfort particulier; enfin si des coins en gros cartons qui viennent renforcer l’ensemble.

dsc_1438 dsc_1440

Ce n’est pas encore parfait mais suffisant pour une enceinte de ce poids !

Visuellement, la présentation est soignée même si c’est un vinyl qui est utilisé pour le placage.

La façade avant est par contre granuleuse et donne un bel effet; voyez plutôt. Même les visses utilisées ne font pas trop « toc ».

dsc_1441 dsc_1482

Ceci dit heureusement car c’est tout de même une enceinte qui est annoncée à 1300€ prix public ce qui est sacrement plus élevé que les 800€ demandé pour des Klipsch RF62.

Je l’ai ici reçue en couleur noire ce qui est le plus banal malheureusement; j’aurais préféré « wenge » ou « rosenut » mais soit.

Cette présentation étant terminée; passons aux écoutes.

dsc_1478

Premier constat, le rendement est effectivement assez élevé pour une conception d’enceinte classique (j’entend par là sans pavillon) sans pour ça atteindre à mon avis les 96 db annoncé dans une pièce.

Ensuite l’enceinte chante directement et se révèle musicale même non rodée. Le niveau de grave est correct et surtout celui ci est très nerveux. Il descend bien aussi.

J’ai pu constater qu’elle descendaient jusque 28 Hz mais ensuite; c’est la dégringolade. C’est de toute façon une chose qui dépend de votre pièce. L’album de René Aubry qui est très chargé dans le bas est très bien rendu mais sans doute un grave encore un peu trop léger. Je ne sais pas si le rodage augmentera énormément ce niveau.

Sur cet album, on doit vraiment être écrasé par le grave et il manque un chouilla de niveau pour être oppressé. Il est par contre très rapide et ne bave pas.

L’apport du vrai médium est indéniable mais c’est surtout sur Katie Melua (et aussi Ayo) que ça se révèle !

dsc_1442 dsc_1449

Même si ce n’est pas le plus neutre que j’ai entendu, les chanteuses font preuves d’une belle présence tout en étant pas soit trop présentes (ça va dépendre fortement de vos électroniques) soit trop projetées.

La spacialisation est très bonne et les enceintes donnent illusion d’être plus écartées qu’elles ne le sont réellement.

C’est un fait marquant par rapport au haut rendement.

Michael Jackson revit ici dans le salon avec une belle pêche; seul les battements du grave me semble un peu léger. Par contre, ça claque vraiment bien à haut niveau.

C’est une colonne qui encaisse.

« 1492 » de Vangelis sonne large avec beaucoup de détails dans le médium et même à faible volume, on entend beaucoup de chose. J’ai eu vents que le modèle au dessus , les Monitor 11 donc, avaient par contre elles un niveau de grave dément !

C’est sans doute vrai mais attention que les dimensions deviennent alors plus gênantes dans un intérieur (proche des RF82 en fait).

dsc_1499 dsc_1477

Le prix me parait correct car le rendu est bon, la finition et présentation sont à l’avenant également.

Je trouve par contre bizarre cette énorme membrane blanche/beige cassé qui est très voyantes dans un salon.

Bien entendu, la grille magnétique est là pour cacher tout ça mais quand même, ils aurait pu choisir quelque chose de plus discret surtout que la suspension du médium-woofer est elle aussi blanche !

J’ai comparé ces enceintes avec le best seller de chez Klipsch à savoir les RF62.

Le rendu n’est finalement pas si différents mais d’emblée, le niveau de grave est plus conséquent et un trou dans les voix se fait sentir !

Ce que les klipsch font, me parait aussi plus artificiel, plus synthétique; c’est difficile à expliquer mais ça à moins de classe et du coup, la musicalité s’en ressent fortement. Comme si elles étaient moins fluides et plus « brutes ».

C’est ce qui fait la force des klipsch mais parfois aussi c’est leur faiblesse.

Bien entendu, en Home Cinéma, ce sont des tracasseries dont ont à que faire mais sur de bons enregistrements… les RF62 sont à mon avis larguées même si au final elles sont plus démonstratives au premier abord.

dsc_1459 dsc_1465

Attention que j’ai une amplification relativement douce; enfin du moins  mon préampli l’est relativement.

Par ailleurs, je me demande ce que vaut la centrale CC390 en comparaison à la fabuleuse RC64.

Je n’aurai pas le temps de faire ce comparatif pour le moment mais je l’envisage pour plus tard. Les premiers échos sont révélateur pour la Paradigm.

Conclusion:


  • + rendu homogène, vif et dynamique
  • + très bon rendement
  • + finition dans la bonne moyenne

  • - niveau de grave un peu léger (rodage ?)
  • - prix encore un peu élevé
N'hésitez pas à commenter ce billet

2 Commentaires pour “Test: Paradigm Monitor 9 v6”

  1. Roger dit :

    Jaimerais savoir quoi acheter pour arriere

    J AI STR-DE935 SONY AMPLIF
    A360 BOSTON ACOUSTIC
    AC225 CENTRE BOSTON ACOUSTIC
    caisson de grave velodyne impact12
    arriere ………………………vous

  2. vivien dit :

    bonsoir,
    j’envisage d’acheter un pack home cinéma klipsch rf82+rc64+rs62+sw308je voulai savoir si mon pack est bien et la différence avec le pack paradigm studio 60+cc 390+studio 20+seismic 110
    je sais que paradigm est mieux en design mais plus chere je voudrai savoir le sonore et l’association avec ampli merci cdlt

Laisser un commentaire