test: Studio 20

Après avoir été autant conquis par les Studio 10, j’ai décidé de faire l’acquisition des Studio 20 en couleur « cherry » et des Studio 100 en « rosenut ».



DSC_1742


Cette bibliothèque est beaucoup plus imposante que sa petite soeur mais rien d’anormal pour cette catégorie d’enceinte deux voies.

Comme les Studio 20 sont plus grosses et plus lourdes; elle sont ici emballées dans des caisses séparées. Les protections restent pareilles: frigolites, gros sachets épais qui emballent le tout et documents explicatifs.

L’aspect général est le même que celui des studio 10 mais par contre, la couleur met plus ses courbes galbées en valeur. La finition est très orange finalement. j’ai essayé de vous capturer au mieux les détails de finition de la belle.


DSC_1744DSC_1809DSC_1808

j’ai testé quelques CD avec ces Studio 20 contre les Studio 10 et aussi contre les monitor 9 tant que je les avais et les Klipsch RF62 que j’ai toujours sous la main (même si ce sont des colonnes)

à noter que j’ai essayé ces enceintes il y a un bon moment (avant mon déménagement en fait) mais… j’ai complété et édité mon test dans ma nouvelle maison qui à un salon bien plus grand.

raison partielle pour laquelle je ne le met que maintenant.



DSC_1743DSC_1747



Une fois n’est pas coutume, je vous invite à découvrir les entrailles de ces Studio 20 qui sont extrêmement bien construite:



DSC_4134


énormément d’amortissant, une épaisseur de bois plus épaisse que ce qui se fait d’habitude et pour les HP… je vous laisse admirer.

Alors autant le tweeter est relativement traditionnel…


DSC_4122DSC_4123


… autant le woofer/médium est motorisé de façon admirable.

vous remarquerez que des ailettes de refroidissement sont présent à la base du chassis pour le refroidissement de la bobine !



DSC_4126DSC_4129


DSC_4130DSC_4127

écoute d’une sélection de mes cd:

1492:

à côté des studio 20; les studio 10 font très petites enceintes !

c’est surprenant comme les studio 20 remplissent la pièce et donnent l’impression d’un son plein et riche.

la studio 10 est toute maigrelette à côté.

le rendement est un peu moindre sur la studio 10 (environ 2db) mais ça reste de l’assez bas rendement chose normale pour des biblios.

toute la pression du grave est comme coupé avec les studio 10; l’effet stéréophonique et le haut médium est relativement pareil… peut être un peu plus pincé et moins « libéré » sur les petites.

il m’a également semblé que l’étagement des plans était moins bon… comme si tout était projeté d’emblée.

sur ce morceau, les 10 souffrent déjà face aux 20.


DSC_1810

Les M9 imposent leurs présence ici; une colonne… c’est quand même plus équilibré de haut en bas mais la présence ne fait pas tout et la « plasticité » du registre médium-aigu ne passe pas du tout après les Studio 20. Voilà donc la grosse différence entre la gamme studio et monitor: la fluidité du médium qui est carrément d’une autre classe.

rien à faire, les 20 dominent même si le grave est en toute logique plus réservé et plus court.

C’est un album ou les RF62 sont à l’aise: beaucoup de détails, un grave ample et très présent, qui descend bas et pas de voix pour se rendre compte de leur principal défaut !

tout se passe bien et malgré la neutralité des studio 20; beaucoup préféreront le rendu des colonne klipsch je pense qui est plus démonstratif.


DSC_1813


L’effet stéréo est par contre assez réduit puisque ne débordant pas des enceintes.

là, un tweeter à dôme à un avantage certain en jouant sur les réflexions des murs latéraux pour donner plus de sensation d’espace.

Cabrel « des roses et des orties »

plage 3

bon punch des 10 et tout aussi rapide que les 20 sur le chêne liège.

la voix est un peu plus « retenue » sur les studio 10 que sur les 20.

Comme le son est plus court dans le bas médium et le haut grave… les 10 paraissent plus légère et moins chaudes.

Les M9 remettent les deux biblios à leurs place et sacrement !

le grave et le punch de la colonne donne envie de taper du pied.

par contre, Cabrel est plus mat que sur le studio, moins présent et avec moins de suavité dans sa voix.

sur les RF62, le grave est complètement boursouflé et la voix de cabrel à perdu de sa superbe, on dirait que ça ne passe qu’a travers le tweeter.

Il faut aimer,…moi pas.


DSC_1635

sur la plage 13, les studio 10 sont un petit moins transparentes que les 20; un chouilla moins seulement.

ça passe admirablement bien sur les 10 tout de même mais c’est plus impressionnant sur les 20. On s’y croit plus avec les 20; comme si on était dans le studio de mixage.

Pour la monitor 9, comme sur la précédente plage, le grave est ici d’un autre niveau et ça participe considérablement au morceau mais encore un fois, la  voix n’est pas aussi extraordinaire que sur la studio 20.


DSC_4131


Les monitor 9 ne sont pas aussi transparente que les Studio 20 mais le grave est agréable à entendre; pas trop envahissant mais surtout très rapide.

rendu pareil des RF62 et même remarque que pour la plage 3 ( à savoir que du grave et de l’aigu; rien entre les deux). une fois habitué à cette écoute ça va mais revenir des paradigm fait assez mal ici.

rene aubry:

Nettement moins d’impact avec les 10 mais ça reste très correct.

les 20 sont magistrales sur ce registre

ça mis à part, ça reste relativement proche sur les deux et d’un très bon niveau

sur la plage 7, c’est vraiment impressionnant à quel point les 20 donnent de la présence.

je ne m’attendais pas à ça à vrai dire !

Les M9 poussent comme des malades dans le grave et ça aide à donner une autre dimensions à ce CD.

par contre… tout le haut est moins fin et quelque part… ça manque alors de musicalité.

Mais ça passe tout de même très bien, il suffit juste de monter un peu plus fort le son pour se retrouver avec de belles sensations.

Ayo

plage 6

un peu retenu comme avec les 10 d’ailleurs.

cet album très bien enregistré demande peut être autre chose que l’électronique que je lui ai mis derrière pour être magique.

Pareil sur les M9 ou c’est un peu trop étouffé mais on sent plus les nuances de grave et ça descend nettement plus bas ce qui donne plus de rythme au morceau.

Avec des RF62, c’est plus frais mais complètement déformé tant un gouffre est présent entre la compression qui à un rendement d feu et le grave qui poussent.

C’est fou parce que les Klipsch écoutées en temps que tel sont plaisantes mais si on écoute les paradigm avant alors… on s’aperçoit du manque de réalisme et de présence des voix.


DSC_1736


plage 12

les 20 dominent les 10

difficile de revenir en arrière tant la voix sort avec beaucoup plus de naturel.

c’est frais et pleins de détails.

le piano est clairement très en retrait sur les Monitor 9 par rapport à la studio 20 et il en est presque banal alors que c’est une grande force de cette plage.

là, les studio 20 détaillent et cisèlent bien mieux le son alors que avec les M9, tout est un peu brouillon et jeté tel quel à la figure !


DSC_1751DSC_1757

Les RF62 montrent sur ce morceau un grave redoutable mais alors quel creux dans la voix de Ayo; c’est tellement déroutant que je pensais avoirs mis les enceintes hors phase mais non…

un rendu tellement différent que ça peut effrayer ou être tout à fait le contraire !

le piano est décharné mais présent et de fins petits détails apparaissent mais ce n’est de toute façon pas très équilibré… enfin à mon goût bien entendu.

gouts qui par ailleurs peuvent évoluer également; par habitude ou par genre musical

Katie melua

plage 10:

superbe, un grave ample, des instruments bien placés, jamais de sifflantes

la 10 parait plus timide ce qui est normal.

là aussi la 10 souffre de la comparaison avec sa grande soeur.

On entend parfois une très légère mise en avant d’une partie du haut médium qui peut les rendre lumineuse mais pas agressive. Il faudra quand mêmes soigner l’électronique

DSC_1741

Les M9 font beaucoup plus de grave mais aussi plus de sifflantes et sont très nettement moins transparente.

le médium est plus brut sur les M9 et la sensation d’espace est moindre (ce qui peut être du au fait que ce sont des colonnes).

En effet, la grande force des bibliothèques en général; ce sont justement des dimensions de coffret plus réduite ce qui engendre moins d’effet de bord.

plage 11:

encore une belle performance

les 10 sont plus médium sur ce morceau alors que les 20 sont quasi complète (je veux dire dans le sens ou des colonnes sont complètes)

non, c’est faux, les 20 écrasent les 10 dans tout les sens du terme.

repasser des 10 aux 20 est fatal !

même le timbre de la voix est bien meilleur sur les 20 même si ça fait évidement partie de la même famille !

je n’ose imaginer les 20 complètement rodées !!!

DSC_1702DSC_1715


En passant aux M9; on perd énormément en fruité, délié sur la voix de katie. c’est plus artificiel.

Sur ce genre de chose, les studio 20 enterrent les colonnes monitor.Après avoir été autant conquis par les Studio 10, j’ai décidé de faire l’acquisition des Studio 20 en couleur « cherry » et des Studio 100 en « rosenut ».XX

On s’ennuie sur les M9 alors que c’est véritablement magique sur les 20

et ce n’est pas le grave qui arrive à faire oublier ça.

Karajan:

c’est là qu’on se rend compte que ce sont des biblios; il faudrait un sérieux caisson pour les épauler.

ce n’est pas vilain mais pas assez « grand » pour faire vrai.

Les Monitor 9 et les Klipsch RF62 reprennent de leur superbe là dessus !




DSC_1626DSC_1657

conclusion:

  • + superbe finition
  • + très bon rendu général en particulier le médium
  • + enceinte offrant une bonne scène sonore, bien enveloppante
  • + rapport qualité/prix encore meilleur que les studio 10

  • - grave encore court
  • - une très légère coquetterie dans le haut médium

N'hésitez pas à commenter ce billet

7 Commentaires pour “test: Studio 20”

  1. Péril dit :

    Vos commentaires sont précieux.
    Comptez vous dire deux mots sur Paradigme V 60 ?

    Connaissez vous les Atohm GT1 et GT 2 ? Pouvez vous en parler .

    Merci.

  2. harmonique dit :

    je ne connais pas les Atohm mais par contre, les studio 60 sont de bonnes petites colonnes à placer dans des pièces pas top grandes (dans les 20m2)
    pour celui qui n’a pas envie de mettre un caisson avec les Studio 20; c’est l’idéal !
    Olivier

  3. charles dit :

    Comment vous les situeriez face aux B&W CM1 que vous avez également testé ? Ne sont’elles pas plus agressives ?

  4. harmonique dit :

    bonjour,

    et bien euh non, les Studio 20 ne sont pas plus agressives en soit !
    le grave est sans doute un peu moins rond car plus sec et plus rapide.

    tout ça est finalement très dépendant du mariage avec l’électronique… comme souvent ;)

    Olivier

  5. Samuel dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord je tenais à vous remercier de ce test qui tombe à pic pour moi car j’aimerais acquérir prochainement ces « petites » bibliothèques.
    J’aurais deux questions à vous poser:
    – Je compte également acheter un ampli Anthem MRX 500 pensez vous que celui ci irait avec?
    -Avec ce type d’ampli, vaut il mieux acheter des studios 20 + un caisson de la marque Velodyne ou acheter des studios 60 (ma pièce a une surface de 25 m²)

    Merci et encore bravo pour votre blog

  6. Ashram dit :

    @Samuel

    mais de rien pour le test :)

    je ne connais pas les amplis Anthem mais ils ont plutôt bonne réputation et puis, des bibliothèques… ce n’est pas trop dur à amplifier.

    par contre, à mon avis, d’un point de vue facilité d’écoute ou de réglages, à mon avis des Studio 60 sont préférables.

    à part les Velodyne DD qui se marient assez facilement avec n’importe quoi… les autres caissons sont toujours un peu localisables ou vont, soit trop fort, soit pas assez fort…

    cependant un caisson plus biblio est déjà un plus en HC puisque le caisson est déjà là :)

  7. Samuel dit :

    Merci pour tes conseils Ashram

Laisser un commentaire