Test: Velodyne DD15

   Ceci est une copie d’un test qui vient de mon ancien blog

Bon, il me restait quelques caissons à commenter (des sunfire) mais comme il y a remaniement complêt de la gamme avec d’ailleurs l’apparition de trois nouvelles boiboite beaucoup moins cher… je vais attendre d’essayer les nouveaux avant d’en faire un contre rendu. Il me reste donc à vous parler du meilleur caisson que j’ai jamais entendu. J’aurais pu faire un contre rendu depuis bien longtemps mais le problème est que j’ai tellement été bluffé que je voulais laisser du recul par rapport à mon expérience.

c’est assez simple à comprendre:

quand on reçoit du nouveau matos, on est rarement déçus du sacrifice financier qu’on a conssenti à faire.

c’est seulement après que on peut bien se rendre compte du produit et c’est ce qui s’est passé ici…

après 5min d’installation et de réglage, j’ai tout de suite compris que ça n’avait rien avoir avec ce que j’avais entendu auparavant et que il me faudrait du recul par rapport à ce choc.

C’est qd même rassurant ce genre de résultat au vu du prix demandé  mais bon… ça ne reste pas en travers de la gorge car au final, je peux d’un air un peu géné avouer que c’est justifié !!

Ce caisson, tout le monde l’aura compris, c’est un vélodyne Digital Drive 15 aussi appelé: DD15

je ferai le CR en plusieurs longues partie car révolutionnaire il est, longues seront les explications !

Je tiens qd même à préciser que un DD12 était plus que probablement suffisant dans une pièce comme la mienne !

Pour rappel, elle fait 24m² (le salon)+ouverture vers la cuisine de13m².

Alors pourquoi avoir fait le choix du dd15. Comme vous l’avez vu plus bas, j’ai un gros trou dans la zone d’écoute entre 40 et 60 hz… c’est du à la longueur, parallélisme et éloignement de mon salon des murs.

Une exploitation dans le sens de la largeur n’étant pas envisageable… il faut donc vivre avec cette particularité. De fait, je savais qu’il me faudrait appliquer une grosses accentuation et ça à joué en faveur du 15. La deuxième chose est que après avoir décortiqué les sites américains qui parlait de vélodyne… tout le monde s’accordait pour dire que le 15 et le 18 étaient plus physique que le 10 et 12.

Vu le faible écart de prix (relatif à ce niveau), j’ai lachement craqué .

pour montrer un peu à quoi ça ressemble, voilà une photo de la bête à côté d’un klipsch RW12:

avec sans sans les caches

186_473a41ec8c0ef6e38bfb541da919a707 189_28b224cc1273f6bdf7274f05254e41b9

On remarquera que toute proportion gardée… le DD15 n’est pas si gros !

Il a en fait la même taille que le klipsch THX alors que ici on a affaire à un 38cm.

Je ne parle même pas de la finition qui est carrément hallucinante .

Bon, pour le poids, il est annoncé à 43kg et je confirme que petit bonhomme que je suis, c’est indéplacable tout seul (enfin, du moins si on ne tient pas à le griffer )

une petite vue de l’arrière (c’est à mon avis de cette façon que la finition est la plus impressionnante):

207_0c3a38c1cbcb081dacff582a7343e7e9 212_89dd803bfe9bea4a5b1ed064db5d9759

encore quelques photos comparatives:

105_08e1c65dc4949eaece2e4c2e807b9121 112_dec684d3a0bc199250f79201517aa0e8

dans la dernière, on me voit dans le caisson !

Ce qui me donne à penser que le caisson en noir laqué sera un piège à griffes/poussières !

Ou alors, prennez des actions chez swiffer.

Bon plus sérieusement, pour en finir avec la finition, elle tout simplement parfaite, le placage est magnifique, et on a vraiment pour son argent (heureusement d’ailleurs ).

Ah oui j’oubliais, le caisson est livré avec une petite malette en carton (non, pas une valise ) avec les câbles: XLR, cinch, et le micro (dans une boite en plastique).

Le mode d’emploi est en anglais, ça, c’est un peu con, enfin bref .

J’espère après avoir fait le CR du 15 pouvoir faire un test entre le 12 et mon 15… je suis vraiment très curieux de les comparer ces deux cocos là !

Une fois le choc passé (finition, aspect massif et poids), il était grand temps de l’installer !

Ayant une assez bonne connaissance des défaults et caractéristiques de ma pièce, je savais ou le placer à quelques cm près. Là, je l’ai mis dans le coin droit entre les enceintes et le meuble.

878_0ad8c0f1c8387b1a113964d76a7e1e6e

Pour quelle raison ?

C’est assez simple, le dégager du mur diminue les toniques et lui permet de mieux se libérer.

Le mettre avec le 38 qui donne en face, c’est ce qui est le mieux ! Avant  j’avais fait des essais avec des caissons tourné vers le meuble (ou vers le bas pour certains) et c’était vraiment pas bon du tout !

Cette façon de le placer me permet aussi de régler plus facilement un éventuel décalage de phase entre les enceintes principales et le caisson proprement dit.

En effet, les membranes de grave doivent pousser et reculer en même temps, ce qui est assez logique à comprendre mais par contre, si les membranes ne sont pas situé dans le même plan, cela crée des problèmes… que l’on sait régler par l’électronique mais je suis plutôt partisant de la meilleure solution hardware (placement donc) avant de commencer à bouger au reste.

Une fois le sub déposé avec délicatesse sur le sol (merci madame ), il reste à faire les raccords.

Bon, pas compliqué:

-un cable stéréo cinch pour donner le signal à la bête

-un cable stéréo cinch qui sort du caisson et qui attaque le préampli pour faire  passer la fréquence glissante produite par le dd sur les enceintes principales.

Ce n’est pas nécessaire mais je préfère analyser le comportement de l’ensemble enceintes+caissons plutôt que caisson tout seul.

La suite me donnera raison puisque en coupant l’ampli des principales, je me suis rendu compte que les colonnes « bouffait » du grave produit par le caisson !!!

Bien la preuve qu’il y a des déphasages à certaines fréquences.

C’est inévitable à partir du moment ou on a pas une salle d’écoute traitée…

Ce qui est le cas de bcp de gens je crois et ce qui prouve aussi qu’il est illusoire de brancher puis hop ça marche.

L’acoustique, c’est bien plus compliqué… malheureusement.

Bon, je m’éloigne.

le restant des câbles:

- cinch vidéo branché sur l’entrée de la TV pour pouvoir dialoguer avec l’OSD du DD15

- le micro branché en XLR sur la face avant puisque sur le DD15 et DD18, il y a un report de micro en face avant.

Sans doute on t’il jugé que ce n’était pas le genre de bête qu’on bouge souvent ou pire qu’une fois placé, il n’y avait plus de place pour tourner autour.

J’avais décidé de commencer fort donc « menu 12345″ et hop, me voilà ds ce fameux OSD du vélodyne DD.

Dans un premier temps, je laisse la coupure par défault à 80hz, filtre du 4° ordre (donc 24db/octave), asservissement au maximum (valeur 8), pas de fréquences à booster et filtre subsonique à 15hz @ 24db/octave aussi.

Si ce caisson fait effectivemment du 15hz, ce seront plus les tasses qui vont vibrer que mes oreilles me dis-je .

Je laisse la phase à zéro par défault et je la modifierai à l’écoute ou pire au sonomètre en prenant mon cd générateur de fréquence. J’ouvre la porte de fond de salle à moitier ( ça remonte mon niveau à 40hz et calme le pic à 30hz), vraiment débile pourtant, ça linéarise le grave.

Et hop, on passe à Next dans le menu … me voilà dans le générateur de fréquences du DD.

Je règle le volume de façon à avoir une courbe aux environs de 75-76db (pas facile vu mes accidents) et je coimmence à régler.

Facile:, je tape le 30hz au mini et le 40-50 quasi à fond et hop, que vois je … une courbe quasi plate à 1-2 db près, de 15hz à presque 100hz !!!

La vache, avec la fréquence qui se reproduit sans arrêt (port du casque conseillé sinon mal de crâne), ça permet de corriger en temps réels les défaults.

Pas besoin de lancer une fastidieuse analyse… suivez mon regard, ça commence par T .

Montre en main, tout ça m’a mis 5 min et je n’ai même pas encore attaqué l’égaliseur paramétrique.

J’ai juste réglé avec l’équaliseur en mode normal.

Etonnement satisfait du résultat obtenu, je me décide à arrêter le générateur et à passer (enfin) aux écoutes.

Ah oui, détail, avec les RF7 (à haut rendement ), le volume du sub pour avoir une courbe qui reprend le travail des colonnes était à 12 .

Et ça va jusque 99… ben mazette, ça promet …

bon, je bois un coup pour me remettre du travail , prend mon courage à deux mains et décide de mettre une petite compilation de cd bien connu de mes petites noreilles.

Bon, c’est parti, play sur la télécommande, bien callé au milieu.

Une fois passé le réglagle et mise à niveau du caisson par rapport aux enceintes, on sentait bien que déja ça descendait ! A la limite, c’est un truc que les autres caissons savent faire aussi (peut être pas aussi bas certes mais bon), ce n’est pas là que je l’attendais.

Les cd que j’ai écouté etaient donc une sélection de musique pas nécessairement électronique bourrée d’infra mais plutôt diverses pour voir si réellement l’intégration avec les principales et si formidable qu’on le disait…

et la réponse est OUI !!!

Dès les premières notes, le caisson est discret dans le sens ou on ne le détecte pas vraiment.

On écoute pas un ensemble caisson+ enceinte mais un tout.

Et c’est la deuxième fois que ça m’arrivait (la première, c’était un HGS12).

C’est très impressionant car du grave qui descend dans les tréfonds de l’infra et qui en plus est d’une articulation pareille, je n’avais jamais entendu ça chez moi !

Le cd de pink martiny (« little hang on tomato« , le dernier) prend une dimension incroyable, je n’avais jamais entendu ça.

Même sur du piano, ça prend au tripe. Ensuite, complêtement bouleversé, je passe des cd de lounge (« buddha-bar » et « nirvana lounge » pour ceux qui connaissent).

Ce ne sont pas des cd calmes côté grave  mais alors là, c’est un autre monde.

Il y a des truc que ça fait 5 ans que je connais (et sur différents système) et je n’avais jamais entendu que ce que je prennais pour des coup d’infra était en fait de l’infra différents.

C’est un morceau de « bellasonus » ou il y a des pulsations grave à 30-35hz et ensuite, qui descend de plus en plus bas.

En fait, ces pulsations sont elle même constituées de plusieurs pulsations !

Ah ben ça, je n’en revenais pas. le truc qui est marrant, c’est de s’habituer à écouter l’ensemble puis appuyer sur le mute de la télécommande du caisson et là, ça fait mal…

On dirait que on a coupé tout le grave et que la musique est maigre mais maigre !!!

Comment on a pu écouter comme ça avant !

Pour jouer, j’attaque avec des cd « chargé » et là, on peut dire que ça dégage.

En fait, l’infra est tellement présent et on est tellement peu habitué à l’écouter que j’attrape comment dire…

pas la nausée mais on sent que ça appuie sur les tympans, c’est difficile à décrire.

J’ai été fort tenté de voir comment ce fameux paramètre « contrôle » pouvait intervenir pour rendre le dd15 si rapide.

retour au « menu12345« , hop, on met l’asservissement sur 1 (donc au minimum) et hop, on sauve et on quitte. Ah ben… y a pas photo, ce n’est plus la même chose, ça bave bbeaucoup plus. J’ai connus des caissons plus baveux bien entendu mais on entend clairement la différence.

Toutes les notes qui me semblaient différenciées sont ici complêtement confues et pataudes. Ca me donne vraiment l’impression que le caisson ne suis plus autant la musique et que du coup, il s’entend plus.

Il joue dans son coin et l’intégration en prend un coup. Bordel, l’asservissement, ça marche vraiment alors.

J’essaye encore une fois sur un petit cd DTS que je me suis compilé avec plein de truc euh… géniaux et il y a un morceau ou il y a des coup d’infra régulier pendant la première minute du morceau.

wahouuuuuun…

En fait, on entend du grave mais qui s’arrête tellement vite que ça en est suprenant.si on remet l’asservissement au mini… ben hop, ça se transforme en gros boum boum… ou les coups sont quasi plus séparés et ou on a finalement l’impression que ça descend moins bas…

Bon, j’ai vite capté, l’asservissement sera toujours au maxi… héhé

J’enchaine pink floyd, michel jonas, des bo de films, madonna, michael jakson, hooverphonic en acoustique…et je suis déja amoureux de cette caisse.

Je viens de me rendre compte d’une chose en me relisant… je parle comme une tappiolle quand il s’agit de décrire des sentiments .

J’ai dur d’expliquer ce que je resent. En fait, comme je suis technicien de formation et assez cartésien d’esprit, je vais continuer en expliquant de façon méthodique comment on arrive à configurer ce bazar.

Ca servira peut être plus que de lire toute mes bétises.

Il y a eu des modifications et des reparamétrages mais je vais commencer par le début.

excusez moi d’avance pour la mauvaise qualité des photos mais en composite sur une vielle TV cathodique, ça ne pouvait pas donner bcp mieux.

  1. 1° étape

573_62ce27d74743fe9b268a8f01aae5d998

Voilà la courbe que j’obtient en corrigeant grâce à l’équaliseur paramétrique.

Bien sur au début, j’ai essayé en EQ normal mais il est bien dur d’avoir une courbe cohérente et plate car la correction est bien trop large et augmenter une valeur joue aussi sur celle d’a côté.

Ceci n’est donc pas réellement la première courbe que j’ai faite mais déja une petite retouche.

On remarque que ma pièce bouffe le grave de 40 à 60 hz et donne un pic à 30hz.

La correction est énorme… mais nécessaire.

Le fait de jouer sur la phase qui est réglable de 0 à 180° par pas de 15° influence la courbe donc, il faut non seulement avoir une bonne courbe mais aussi un résultat satisfaisant à l’écoute.

Je m’explique: sur la phase 0°, ma courbe était vite presque parfaite… problème; à l’écoute le grave fait comme un déphasage avec les principales et je n’aime pas ça.

J’ai donc du faire qq essais.

J’ai pris mon générateur, tapé 40hz qui est la fréquence qui à le plus de mal chez moi et regardé à combien de degré elle était la plus élevé (sonomètre en main donc)

Résultat 90°. confirmation à l’écoute, c’est du tout bon.

Il faut qd même faire attention aussi que une bonne courbe avec ce système d’analyse ne veut pas nécessairement dire que le résultat est nickel !

En effet, une analyse au sonomètre et avec le tact ne me donne pas tout à fait les même résultat.

Différence de méthodologie certainement, mais il est quand même frustrant de ne pas avoir de résultat cohérent par les trois méthodes.

601_147d907eb16cb4cc536f4c9e7d48bef9

La courbe que je vous montre ici est la même que la précédante sauf que j’ai fermé la porte du fond de ma salle.

Vous avez vu comme le 40 hz se creuse… c’est un résultat que je retrouve à l’écoute et qui m’est connu depuis longtemps !

Il me faut décompresser en quelque sorte le fond de ma salle sinon, c’est la kata.

  1. 2°étape

614_2ad4d9cd90c59d979ee8b003edfd0c86

Je ne fais jouer que le caisson. C’est facile, il suffit de mettre mon bloc de puissance en mute.

J’en profite pour rajouter (tant que j’y pense) que je me suis surpris à n’écouter que le caisson parfois !

Ben oui, au début, pour voir un peu ce qu’il donnait, je m’étais mis juste en face et coupé les principales et c’est là qu’on se rend compte de toute l’importance des premières octaves. C’est sidérant et pas du tout boum boum comme les caissons traditionnels.

  1. 3°étape

voilà ce que donne les principales seules:

623_10fab8ea509c0474cb74438e8bbc1142

Oui ici, ce ne sont pas des RF7 mais des bibliothèques mais cela n’a pas vraiment d’importance car la courbe finale que je montrerai après est quasi identique aux  colonnes.

On voit bien ici la remontée à 30 hz que ma pièce apporte.

J’ai un peu retravaillé la courbe ce w-e et je suis arrivé à un meilleur résultat encore mais là, il m’a fallu environ une heure.

Ce n’est finalement pas énorme mais il faut rajouter à ça les écoutes etc… et là, ça grimpe facilement à 4h de travail pour arriver à un résultat plus que correct et à l’analyse et à l’oreille qui reste bien sur l’élément le plus important.

Pour continuer sur les courbes, en voilà une ou j’ai monté le volume du caisson à 8. on peut voir qu’il commence vraiment à être plus présent que les enceintes principales.

014_80a6e860a394cfb02b221f7dea8c48e2

La même chose mais caisson poussé au delà du raisonnable pour l’équilibre, il est là au 20:

029_ca5da7b38742fb062dcd3be738e7a694

ça, c’était pour jouer disons .

Alors, voilà le résultat que j’ai pour l’instant.

C’est ce que j’ai trouvé de mieux et c’est ce qui le convient également à l’écoute:

063_c4536c13fdb78164a499c4f9c634195e

Comme vous pouvez le remarquer, je n’arrive pas à obtenir une courbe parfaitement linéaire…

mM pièce produit du 30-35hz de façon incroyable ce qui est génial pour l’infra mais par contre, j’ai un très gros trou à 40 hz et ce malgré la porte ouverte.

On entend qu’il y a effectivemment un problème à la position d’écoute car il suffit de se déplacer dans la pièce pour le ressentir de nouveau.

Il n’y a pas de miracle, les longueurs d’ondes étant ce qu’elles sont, il est impossible d’ans une pièce ouverte comme la majorité d’entre nous d’avoir toutes les fréquences de 30 à 60hz qui arrive pile poil là ou la position d’écoute est la meilleure.

C’est en effet toujours une histoire de compromis.

Pour être complet, j’aurais du vous montrer ce que j’avais avant de travailler dessus. Donc brute de décoffrage, résultat caisson+ enceintes+ intéraction de la pièce:

562_c3f8f728f2590ff9949944720bb28e53

J’avais laissé le volume au 6 mais en le montant au 12 (pour dire d’avoir un niveau global plus important)

583_3b08886d451bbfccc1139fb464a2ff7c

Ca à l’air assez simple à corriger mais en fait, il n’en est rien !!!

Même avec l’égaliseur paramétrique, la bosse à 30-32 hz est tellement énergique qu’elle est vraiment très dur à atténuer et donc, le mieux que j’ai pu faire et qui donne un très bon résultat à l’écoute est celle ci.

615_467fe3df25378d2c5b7455b5f81323d8

Ah oui, il faut noter qu’entre temps, j’ai retiré les deux câbles cinch qui attaquaient l’entré IN du caisson pour la remplacer par une XLR et surprise…

Le niveau est divisé par deux. C’est logique, il fait une sommation des informations quand il y a le signal gauche-droite et comme le signal XLR est mono… du niveau 6, je me retrouve au niveau 12 pour exactement les mêmes résultats !!

J’ai aussi nettement plus poussé le caisson et malgré qu’elle soit un peu moins parfaite, elle donne un sentiment de plus de coffre en dessous de 30 hz encore.

La différence avec l’ancienne n’est pas énorme mais bon, je vais mettre celle ci en courbe par défault histoire de m’ habituer et la semaine prochaine, j’en essayerai encore une autre.

N'hésitez pas à commenter ce billet

Laisser un commentaire